Visites inopinées: « ce n’est pas une solution » (Bouya Konaté)

0

De retour de ses vacances la semaine dernière, le chef de l’État a repris ses visites inopinées dans les services publics notamment dans les ministères du budget, des finances et de l’administration du territoire. Les chefs de départements absents de leurs postes, le président Condé a promis des sanctions. Depuis lors, des réactions fusent de partout.

La traditionnelle visite inopinées du Alpha Condé dans dans les différents départements ministériels irrite la colère du leader de L’UDIR. « Vous savez ce que je ne comprends pas c’est déjà le président de la République qui sanctionne. Quand un président exige des sanctions, ça me laisse perplexe. Maintenant dire que le président passe son temps à aller dans les ministères, je trouve que ce n’est pas une solution. Il faut qu’on inculte chez le guinéen la conscience professionnelle » suggère Bouya Konaté.

Pour l’ex-candidat malheureux de la dernière présidentielle du 18 octobre 2020, lorsqu’un citoyen bénéficie d’un décret présidentiel, il doit être au service du peuple. C’est pourquoi, Bouya Konaté reste persuader que surveiller des pères de famille n’est pas une solution idoine. « Quand ont est débiteur d’un décret, on est au service de l’État, au service des citoyens. On doit être professionnellement apte à être à l’heure et travailler. Parce qu’on est habilité à cela. Ça ne sert à rien d’aller contrôler les gens qui ne sont pas des enfants, des pères de famille conscients de la souffrance que les Guinéens vivent aujourd’hui. On n’a pas besoin de les contrôler. S’ils n’ont pas la conscience professionnelle d’être à l’heure au travail, c’est demandé où les sanctionnés comme la loi le prévoit » a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée