Urgent : 5 leaders de l’UFDG détenus à la maison centrale libertés sous conditions

0
C’est une bonne nouvelle pour les leaders de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) en séjour à la maison centrale de Conakry.
À travers un arrêté du ministère de la justice en collaboration avec la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire, Ibrahima Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Mamadou Cellou Baldé et Abdoulaye Bah en séjour médicale prolonger au CHU Ignace Deen sont placés en régime de liberté semi surveillées pour des raisons de santé.
Malades depuis qu’ils sont détenus à la maison centrale au mois d’octobre 2020, ces opposants sont libérés sous condition.  Il s’agissait des obligations qui sont entre autres:
1-Poursuivre les traitements prescrit par leur médecins personnels;
2- déféré à titre réquisition de l’administration pénitentiaire;

3- Ne pas sortir de la ville de Conakry sans autorisation préalable de l’administration pénitentiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée