« Une transition qui ne dépasse pas deux ans va être la meilleure recette pour le CNRD» un proche de Dalein

0

La charte mise en place par le CNRD n’a pas définie la durée cette transition conduite par le Colonel Mamadi Doumbouya. Une situation qui inquiète Ismaël Condé membre du bureau politique nationale de l’UFDG. C’est pourquoi, le vice maire de Matam lance un appel aux nouvelles autorités de situer les Guinéens. 

« Il faudra que le CNRD sache que la meilleure façon de réussir une transition, c’est d’avoir une transition courte. Ce n’est pas la prise de pouvoir qui est difficile, mais plutôt la gestion. Ils veulent plaire et blesser tout le monde à la fois, alors que la gestion, c’est de prendre la décision et faire l’arbitrage. Quand on fait l’arbitrage, il y aura un camp qui se fâche et l’autre, qui sera content » a-t-il expliqué.

Le putsch qui renversé le pouvoir le régime d’Alpha Condé le 5 septembre dernier, bénéficie jusque-là cette marge de confiance du peuple. Mais pour Ismaël Condé, le peuple qui a applaudi, sera « le même peuple qui va se tenir devant les autorités, pour dire que ce n’est pas ça qu’on vous a demandé. Donc, une transition qui ne dépasse pas deux ans, va être la meilleure recette pour le CNRD, pour qu’il reste indéfiniment dans l’histoire. »

Ce proche de Cellou Dalein affirme par ailleurs qu’il est, tout à fait d’accord pour une transition qui ne dépasse pas deux ans. Parce que, explique-t-il :« si nous voulons les aider, il faut que nous abordions ce sujet pour eux. Si nous commençons à les sacraliser, pour leur dire qu’ils peuvent rester autant qu’ils veulent, c’est du faux. Le peuple est aux aguets, il sait que la transition doit s’arrêter à un moment donné et pour que cela réussisse, il faut que ça s’arrête au bon moment ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée