Une foule l’accueil, Alpha Condé s’en va sans dire un mot

0
C’est aux environs de 13 heures que le président de la République est arrivé à l’aéroport international de Gbessia.
Sans serrer la main aux membres de son gouvernement et d’autres hauts dignitaires de l’État, le président Alpha Condé rentre dans la salle d’accueil. Après avoir passé quelques minutes à l’intérieur, il prend la direction du palais du peuple.
De l’aéroport au palais du peuple, une foule immense lui a accuilli et accompagné avec des ovations. 
Après s’être offert un bain de foule durant près de trois heures de parcours, son cortège arrive au palais du peuple où un monde immense l’attendait pour tenir un discours.
Mais  à la surprise des militants et sympathisants, des responsables de son parti et des partis alliés, le président Alpha Condé n’est même pas descendu de son véhicule pour aller à la loge officielle où des ministres et d’autres responsables politiques et des régies financières étaient installées. Il s’est  contenté juste d’aller faire un tour jusqu’au podium et il est ressorti tranquillement pour continuer dans son palais.
Ceux qui s’attendaient à ce qu’il se prononce par à l’organisation d’un référendum pour s’octroyer un troisième mandat ont été déçus.
Ahousein Makanéra Kaké, président du parti FND et président de la commission communication de cette réception du président nous a dit que le président sera obligé de se prononcer après cette marrée humaine de près de 900 mille personnes qui lui a accuilli.
Pourquoi le président n’a -t-il pas pris la parole pour s’adresser au public qui s’est mobilisé depuis le matin ?
Ne veut-il pas se prononcer en faveur d’un référendum ?
Où bien il veut faire une adresse officielle à la nation ?
Nous en saurons un peu plus dans les jours à venir.
 
Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée