Un italien et un nigérian arrêtés avec de faux passeports diplomatiques à l’aéroport Conkary Gbessia

0

Les deux individus ont été arrêtés dans la nuit de 18 au 19 juillet 2019 avec de documents falsifiés à l’aéroport international de Conakry Gbessia. Les deux individus sont respectivement de nationalités italienne et nigérian.

 

Ils ont été interpellés par le commissariat spécial de l’aéroport international de Conakry. Dans un rapport technique, le commissaire chargé de la sureté et de la falsification a expliqué les circonstances de ces arrestations :<<Quant on a soumis ces passeports diplomatiques libériens au contrôle de laboratoire, il nous ait apparue que ces passeports étaient contrefaits>> selon le commissaire spécial, depuis décembre 2018 l’aéroport de Conakry dispose d’un laboratoire opérationnel permettant de détecter les faux documents de voyage. Ce nouveau cas est donc illustratif :<<nous disposons aujourd’hui des appareils de détection des faux documents de dernière génération>>.

Le présumé nigérian a voulu s’exprimer mais il n’a pas été autorisé par la police. Le directeur central de la police de l’aire et des frontières lui s’est prononcé sur la délivrance des passeports. Lamine Keïta rassure les citoyens quant à la la sécurité, de ce document, et le respect du délai de son obtention qui est de deux semaines :<<il faut reconnaître aujourd’hui que nos capacités de délivrance des documents de voyage au niveau de la police aux frontières sont renforcées et sécurisées>>.

Ces présumés seront mises à la disposition de la police d’État pour approfondir les enquêtes

 

Mamadou Tanou Bah

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée