UGLCS: des enseignants-chercheurs menacent d’aller en grève dès le 28 juin

0

Rien ne va entre le corps enseignant de la plus grande institution d’enseignement supérieur public du pays et ses dirigeants. Les enseignants-chercheurs de l’université général Lansana Conté de Sonfonia veulent freiner les cours si leurs revendications ne sont pas prises en compte d’ici lundi prochain. Si les étudiants dénoncent le manque dans les salles de classes, les enseignants eux disent avoir constaté un disfonctionnement au sein de cette université. Mais si rien ne fait d’ici le 28 juin, ces enseignants ont promis d’aller en grève jusqu’à la satisfaction de leur revendication. 

 
Ci-dessus communiqué :
République de Guinée
Travail-Justice-Solidarité
Le Collectif des Enseignants Chercheurs de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia (UGLCSC)
PREAVIS DE GREVE
Chers Collègues Enseignants
Considérant; que depuis le 13 Août 2020, nous avons dénoncé les dysfonctionnements néfastes qui affectent le bon fonctionnement de notre université, à la clef, une plateforme revendicative comportant 10 points dont le respect strict de la nomenclature des emplois de l’enseignement supérieur régis par le décret N° 176/PRG/SGG/98 du 27 Septembre 1989, modifié par le décret D/N°062/PRG/SGG/2013, portant gouvernance des institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche scientifique.
Tout en précisant que les arrêtés d’application de ce dernier décret ne sont pas pris à date.
Considérant; que toutes les voies de recours ont été épuisées par les multiples correspondances adressées aux autorités depuis le 13 Août 2020.
Considérant; qu’en date du 16 Février 2021 une note technique a été adressée à la Présidence de la République pour décrisper cette situation, qu’en date, le collectif n’a pas eu de retour comme réponse à notre revendication.
Considérant; qu’une demande avait été introduite au niveau des élus du peuple (Assemblée Nationale) afin d’intervenir auprès du Président de République pour débloquer la crise qui servit au sein de notre institution d’enseignement supérieur.
Considérant; que l’éducation est la condition sine qua-non pour le développement harmonieux de toute nation que pour ces motifs elle doit être préservée contre toutes incompétences et la promotion de la médiocrité.
Considérant; que les dernières nominations des cadres dans les institutions d’enseignement supérieur ne prennent pas en charge, la nomenclature des emplois qui constitue un critère légal pour le bon fonctionnement des institutions d’enseignement supérieur.
Considérant; que l’université de Sonfonia par ces nominations fantaisistes a tendance de devenir un véritable laboratoire pour la promotion de la médiocrité, que cela en toute violation du statut spécifique du personnel de l’enseignement supérieur.
Prenant en compte; l’engagement et la détermination de l’ensemble des enseignants chercheurs à respecter les nomenclatures des emplois de l’enseignement supérieur qui obéissent aux hiérarchies suivantes : conformément aux articles 3 et 4 dudit décret qui disposent :
Article 3: « la nomenclature des emplois de l’enseignement supérieur obéit à la hiérarchie suivante » :
Professeur
Maître de conférences
Maître assistant
Assistant
Article 4 : « la nomenclature des emplois de la recherche obéit à la hiérarchie suivante :
Directeur de recherche
Maître de recherche
Chargé de recherche
Attaché de recherche
Prenant également en compte; la frustration, l’indignation et l’humiliation des professeurs, maître de conférences, et les maîtres assistants par l’autorité.
Le collectif des enseignants chercheurs de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia (UGLCS) décide de déclencher une grève illimitée à compter du Lundi 28 juin 2021 jusqu’à la satisfaction générale des revendications
Ont signé :
Le Président : Fayimba MARA
Le Vice-Président : El Maître Hamidou BARRY
Rapporteur : Mamadou Adama SOW
Fait à Conakry le 22 juin 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée