TPI Mafanco: le parquet demande la relaxe d’Ismaël Condé et Seydouba Camara, le verdict attendu le 8 juillet

0

Les plaidoiries et réquisitions dans le procès intenté par Sékou Kaba, contre les prévenus Seydouba Sacko et Ismaël Condé, respectivement maire et premier vice maire de Matam, ont démarré ce lundi 28 juin 2021 au Tribunal de Première Instance de Mafanco.

 

Dans son intervention, la procureure, Josephine Loly, a indiqué qu’il n’y a pas eu l’exécution effective du contrat qui serait signé par les deux prévenus Seydouba Sacko et Ismaël Condé. Mais regrette-t-il que les preuves de faits d’entrave et escroquerie ne sont pas établies. C’est pourquoi elle sollicite de relaxe pire et simple les deux prévenus Seydouba Sacko et Ismaël Condé, par le tribunal.

 

Ce pendant, les avocats de la partie civile ont plutôt demandé à la juge Djeinab Dongol Diallo de retenir les prévenus élus locaux, dans les liens de culpabilité pour les faits “d’escroqueries et entrave”, entre autre autres.

 

C’est ainsi, que la juge Djénabou Donghol Diallo, a déclaré que l’affaire sera mise en délibéré pour jugement être rendu le 8 juillet 2021.

 

Il faut rappeler que, Ismaël Condé est détenu à la maison centrale depuis le 26 septembre 2020. Il est poursuivi pour “escroquerie, entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics, les concessions et délégations des services publics et complicité”, avec deux de ses collaborateurs, dont le maire Seydouba Sacko, en un premier lieu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée