Thierno Monénembo Adhère a la Front National Pour La Défense De La Constitution.

0

La question d’une nouvelle constitution ou modification constitutionnelle préoccupe bon nombre de citoyens en Guinée. C’est le cas de l’écrivain guinéen Thierno Monénembo. Au cours d’une conférence de presse ce Mardi à Conakry, ce grand littéraire guinéen a affirmé sa totale adhésion au Front National pour la Défense de la Constitution. Par la même occasion, Monénembo s’est prononcé sur les raisons de sa motivation.
À la  question de savoir pourquoi son adhésion au Front National pour la Défense de la Constitution,  Thierno Monénembo dira:
<<Parce que je suis d’accord avec ce qu’ils font, avec les idées, je suis aussi d’accord sur le fait qu’il faut défendre la constitution dans la mesure où elle est manipulée. Elle est manipulée pour des intérêts personnels de celui qui gouverne le pays aujourd’hui. Ce pour cela qu’il faut la défendre, il faut défendre la loi en Guinée >>, a soutenu l’écrivain guinéen  avant d’ajouté.
<< Il faut faire en sorte que celui qui dirige la Guinée, ne soit pas le seul à bénéficier de la loi, que la loi soit pour tout le monde et que les premiers serviteurs de la loi soient  ceux qui sont au sommet de l’État >>, a indiqué Thierno Monénembo.
Selon ce littéraire, vouloir manipuler la constitution dans les conditions actuelles, c’est exposer le pays à des dangers de tout genre.
<<Dans les conditions actuelles, vous savez très bien les problèmes que vit l’Afrique. Manipuler les constitutions dans ces conditions-là, c’est exposer les pays à des dangers de division, dangers de guerres civiles, dangers de recule démocratique, économique >>, a laissé entendre le conférencier
<< Nous allons nous battre et nous ferons en sorte que le gouvernement recule, constitution s’est sacrée >>, rassure-t-il.
<< La Constitution n’est pas une chemise que l’on jette quand on veut. C’est un texte sacré qui régi l’organisation des lois de ce pays >>, a-t-il rappelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée