Subvention du carburant: « Ne pas le reconnaître, c’est de faire preuve d’une mauvaise foi» (Dr Lounceny Nabé)

0
Cette augmentation du prix du carburant à la pompe commence à se faire sentir sur le train de vie de la population. Ce lundi 9 août, plusieurs chauffeurs ont décidé de boycotter la journée pour protester contre la mesure gouvernementale qui a maintenu le tarif dans les transports publics
Si cette situation ne reste pas sans conséquence sur le panier de la ménagère, les conducteurs de taxis ont décidé de rester à la maison ce lundi dans plusieurs endroits de Conakry. Le gouverneur de la banque centrale de la Guinée justifie cette augmentation par la hausse du prix du baril à l’international :« L’augmentation du prix du carburant est très simple. C’est du fait que les prix internationaux ont évolué de façon significative depuis déjà de longs mois. Et l’augmentation aurait dû intervenir auparavant, mais le gouvernement pensait qu’ils fallait attendre que la période pendant laquelle les élèves y vont à l’école puisse être, et les étudiants pendant cette période-là »  annonce Dr Lounceny Nabé.
Plusieurs opposants économistes à savoir Aliou bah président du MoDeL, le Dr Ousmane Kaba du PADES et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG d’affirmer que l’Etat guinéen n’a jamais subventionné le carburant. Ce que dément le gouverneur de la BCRG ce lundi ce 09 août dans l’émission ‘’Mirador’’ de la radio FIM FM : « Il y a un manque à gagner extrêmement important, du fait de taxe du produit pétrolier. l’État subventionnait le carburant. Ne pas le reconnaître, c’est de faire preuve d’une certaine mauvaise foi ou d’un calcul tout à fait différent de la rationalité économique » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée