Sorya Bangoura incarcéré « on aurait pu lui infliger une amande à la limite » (Dalein)

0

Arrêté à sa résidence privé à Matam pour faute de non respect des gestes barrières samedi dernier, le Secrétaire fédéral de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), de ladite commune Sorya Sorel Bangoura a été déféré à la maison centrale. 

 

Invité dans l’émission »Mirador », ce jeudi 12 août, Cellou Dalein Diallo estime que son parti n’a pas des moyens de faire obstacle à l’actuel chef de l’État: « On est tous privé de nos droits et libertés des élémentaires. Fodé Oussou Fofana, mon épouse et moi et plus de 85 de nos militants sont encore incarcérés. On n’a pas l’heure actuelle les moyens d’empêcher Alpha Condé de faire de nous de prisonniers politiques » regrette le président de l’UFDG.

 

Par ailleurs, Cellou Dalein Diallo estime que cette arrestation est purement politique contrairement à la version des autorités sanitaires et policières. « Monsieur Bangoura n’a pas de boîte de nuit. Il a un petit hôtel qu’il gagne sa vie. Ils sont venus à 19h pour le kidnapper sous prétexte qu’à la veille, il n’aurait pas fermé à la bonne heure son hôtel. On l’a arrêté avec tous les clients, mais après on a libéré les 9 clients qu’il avait. Lui, il a été maintenue. Et il vient d’être déféré. Je ne pense pas que cette mesure extrême comme ça qui peut permettre de faire appliquer, c’est par ce que certainement pour moi le fait qu’il soit le secrétaire fédéral de l’UFDG de Matam qu’il soit très actif dans le parti aussi bien dans l’action que dans la communication politique celle-ci n’est pas étranger à son arrestation. On aurait pû lui infliger une amande à la limite, mais le déféré à la maison centrale le lendemain, moi c’est la première fois que j’apprenais que c’était pour ça et tout ça. Alors qu’il n’a pas de boîte de nuit» a-t-il fait savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée