Singleton: « Mon cœur saigne à chaque fois que j’apprends la mort de jeunes » (Opinion)

0
Pour des intérêts politiques des hommes et des femmes sont tués, des pères et des mères de famille continuent d’être endeuillés mais aussi abandonnés à leur triste sort. Mon cœur saigne à chaque fois que j’apprends la mort de jeunes gens qui sont selon la loi du temps l’avenir de cette belle nation.
Ses assassinats continueront jusqu’à quand ? Le meurtre de nos frères et soeurs ne vous fait il pas mal ? J’en déduis que c’est pas pour des raisons qui sous tendent la vie de la NATION. Pour des causes politiques sans fin des balles retentissent dans les quartiers. Savez vous combien d’enfants sont tourmentés par le son de ses Kalachnikov ?
Le peuple mérite mieux, de par sa composition linguistique, sociale, culturelle et scientifique. Tachons de faire de nos différences des moyens pour créer des opportunités pour des milliers de générations, la génération de la dernière décennie n’a jamais connu la paix depuis des lustres, elle grandit dans le qui vive. A qui profite cette situation ?
Moi qui me suis toujours assigné comme mission de voir des gens qui rient à tout bout de champ, moi qui me suis rangé pour faire obstacle aux ignominies. À la place des parents mon cœur saigne et ma conscience me taquine, la Guinée mérite mieux, tachons d’y penser afin de construire une Guinée meilleure sans prise de position politique ni ethnique pour un développement durable avec une jeunesse débarrassée de toute tentation de violence.
Avons nous oublier le combat mené par notre Guinée pendant l’accession des pays africains à l’indépendance ? Cette Guinée qui s’est toujours voulue forte, cette Guinée qui a fait face au front anti colonialiste. Sachons qu’elle ne mérite pas toutes ces images qu’on la fait projetée de par l’international.
Loin de polémiquer ou de créer des  amalgames, notre rôle d’artiste ne se limite pas simplement à celui de chanteur, mais plus loin, il nous revient d’interpeller quand ça ne va pas, de prévenir quand ça touche la partie la plus sensible ( Jeunesse ). J’aimerais mieux faire, mais je n’ai que ma plume et mon micro comme arme, de ses instruments je me sers pour m’exprimer.
C’est pourquoi, à toutes les parties, j’en appelle à une prise de conscience, à une unité d’action pour privilégier notre nation qui nous est si chère, dont le drapeau fut obtenu à la sueur et au sang de nos martyrs.
J’espère de tout cœur que mon cris de cœur sera entendu par tous. Mes pensées vont à l’endroit de toutes ses victimes abattues froidement sous l’œil impuissant des différentes familles. À tous et toutes, je présente mes condoléances et prie pour le repos de l’âme de tous ses jeunes pour lesquels je ne cesse de me battre à travers mon art.
Reposez en paix, valeureux jeunes gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée