Sidya Touré se déchaîne: « Alpha s’il est garçon il aurait dû prendre une voiture pour faire la route»

0

Dès son retour au bercail après un court séjour en Côte d’Ivoire, le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) Sidya Touré s’est prêté aux questions des journalistes qui l’attendaient à son domicile à la Minière avec certains cadres et militants du parti ce dimanche 11 octobre 2020.

Comme il a en a l’habitude de le faire, l’ancien haut représentant de l’actuel chef de l’État ne lâche pas ses maux face à l’opposant historique. A l’occasion d’un meeting organisé hier samedi à Coyah, le candidat du RPG arc-en-ciel le Pr Alpha Condé à dit à son challenger Cellou Dalein Diallo « Même si le vent souffle, il va tomber ». Une accusation que Sidya Touré qualifie d’hypocrite « Mois je connais Alpha depuis 40 ans. Toutes les mauvaises choses qui le concerne il prête ça aux autres. Ce n’est pas Cellou qui va tombe s’il y a le vent, c’est lui. C’est pourquoi il est en train de dire ça. C’est comme ça il est. Donc je pense que cette plaisanterie mise à côté ce n’est pas le problème » déclare Sidya Touré.

Depuis le lancement de cette campagne, le sortant fait sa campagne par visioconference dans son palais à Sekoutoutoreyah. Sidya Touré estime le Pr Alpha Condé se rend compte qu’il n’y a de campagne nulle part pour son parti dans le pays. « Même si on va tricher, ça va se faire avec l’administration. Mais on veut faire semblant au moins. Mais on arrive pas à faire semblant. Même à Kankan on arrive pas à réunir les gens pour le RPG. Donc il essaye de battre le rappel de ces troupes. Malheureusement dix ans il n’y a plus aucune forme de crédibilité ni chez nous, ni à Kankan, ni à Labé, ni à N’zérékoré. On a tout souffert de même problème. Alpha s’il est garçon il aurait dû prendre une voiture pour faire la route. Au lieu de faire de sobuzz il n’a que prendre la route. Il va voir si les deux milliards de dollars qu’on a dépensé pour faire les routes là, il saura où sont les routes. Ça fait sept ans qu’on essaie de faire la route Kankan pour aller à Mandiana, il n’y a pas de moyens. Donc toute l’administration aujourd’hui est partie avec les cadres mais avec les fonds publics aussi pour aller faire la campagne. Malgré tout cela, apparemment ça ne bouge pas. Donc on utilise Hélicoptère pour aller. Mais le problème ce que quand tu l’utilises aussi est que tu viens, en réalité il n’y a rien du tout. Tout ceci c’est pour préparer la fraude. Et cela qu’on avait constaté au niveau du FNDC et on a dit il faut de toute façon s’attaquer à ce bonhomme. Ce qui peut sauver notre pays ce que ce régime soit railler et qu’on est une transition. C’est tout » a-t-il lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée