Sidya Touré à Saidouba Sacko: « Le parti n’a rien à voir dans ça. Ce n’est pas l’UFR qui gère Matam»

0

Limogé la semaine dernière pour des faits de  »détournement des deniers publics », le maire de Matam promet de saisir la justice afin d’être blanchi. Mais à l’Union des Forces Républicaines (UFR) dirigée par Sidya Touré, dont-il est issu, la gestion de Saidouba Sacko ne relève du parti. 

Invité à réagir cet effet, l’ancien premier pense que Saidouba Sacko à toutes les chances pour être blanchi. « je n’ai pas de réaction particulière. Ce n’est pas les partis qui gérent les mairies. Il y a un conseil municipal en général constitué des plusieurs partis pour élire un maire. Je crois qu’il a écrit et qu’il va saisir la justice pour cela. Je veux bien qu’on distinct. On est pas loin d’une vingtaine de mairies. Je ne me suis jamais rendu dans aucune mairie. Donc je ne sais pas du tout comment cela se passe. Parce que je dis peut-être le maire n’a rien fait. Mais il y a un conseil municipal. Donc c’est à eux d’écrire à qui de droit et de saisir la justice pour être sûr leur droit seront défendu. Le parti n’a rien à voir avec ça » rassure Sidya Touré.
 
 
À la question de savoir s’il n’a pas une manœuvre de déstabilisation de l’UFR à travers la gouvernance qui est portée par le Saidouba Sacko issu de ces rangs, Sidya Touré reste évasif: « Encore une fois, ce n’est pas l’UFR qui gère la mairie de Matam. l’UFR ne gère aucune mairie en tant que parti politique. Nous avons des représentants. Il y a un conseil municipal constitué du RPG, l’UFDG et les petits partis. Donc c’est à eux  de savoir de quelle manière est-ce qu’ils se défendent de se dossiers là » a-t-il conclu ce jeudi 17 février 2022 chez nos confrères de FIM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée