Sega Diallo tacle Didier Six: « on a un technicien assez déficient»

0

La Confédération Africaine de Football a procédé ce mardi le tirage au sort de la prochaine CAN, qui se jouera au Cameroun en janvier 2022. La Guinée, qualifiée à cette compétition, est logée dans le même groupe B que le Sénégal, le Zimbabwe et le Malawi. Mais le journaliste sportif Sega Diallo reste pessimiste quant à la réussite de l’équipe avec l’entraîneur Didier Six. 

«Je pense que toutes les équipes qui sont qualifiées ont prouvé quelques choses sur le terrain. Donc il fallait s’attendre à un adversaire de très haut niveau avec le chapeau 1, évidemment, celle du Sénégal. C’est une équipe qu’on connaît. Donc on aura trois rencontres assez intéressantes. On rentre dans cette compétition le 10 janvier avec le Malawi au programme. Il faut gagner ce match là, ensuite, le Sénégal dans la danse, le 14 face à la Guinée et puis on termine avec le Zimbabwé. Une équipe du Zimbabwe qui a donné du fil à retordre au champion d’Afrique, algérien avec lesquels, ils ont joué les éliminatoires. Donc évidemment, aujourd’hui la Guinée peut s’estimer heureuse au vu de ce tirage. Mais attention, on sait que l’équipe de Guinée quand elle est dans une situation favorable, elle se complique toujours la tâche » a-t-il regretté dans l’émission »Mirador » de ce mercredi 18 août.

Par ailleurs, le Consultant Sega Diallo soulève des inquiétudes sur la tactique du Sélectionneur National. Pour lui, Didier Six est un entraîneur assez faible qui n’a aucune autorité sur l’équipe. C’est pourquoi, il estime qu’il n’est pas le technicien qu’il faut à la Guinée pour jouer une telle compétition continentale. « On a un technicien assez déficient. Didier Six à mon avis n’est pas le technicien qu’il faut pour jouer cette compétition. À la sortie de la CAN 2019, on ne peut pas se permettre d’aller dans une compétition avec un entraîneur aussi assez mal loti, ayant très peu de plans pour l’équipe de Guinée. Moi, je suis Didier Six depuis son arrivée en Guinée. Entre ce qu’il dit et ce qu’il met en œuvre, y a un fossé, l’expérience de la Guinée n’est pas de son fait. C’est une équipe qui a des éléments assez importants sur le continent. On a Naby Keita, Amadou Diawara, Mady Camara aujourd’hui qui jouent dans cette équipe. On a la possibilité de faire une attaque Bayo, seykhou Guirrassy à la coupe d’Afrique des Nations. Mais avec un entraîneur comme Didier Six, son discours ne passe pas avec le groupe et un certain nombre de joueurs ne sont plus dans le bateau Syli de ses erreurs non managériales. On ne peut pas se permettre de faire une autre CAN scandaleuse comme celle de 2019. Donc, il faudra prendre des décisions assez rapidement. Et je vous donne rendez-vous assez rapidement puisque début septembre nous avons deux matches internationaux contre la Guinée-Bissau et le Maroc » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée