Saikou Yaya Barry: « l’intention était d’assassiné Sidya et pour mettte le pays dans une situation incontrôlable » 

0

Le président de l’Union des Forces Républicaines Sidya Touré a été victime d’attaque la nuit dernière à son domicile par des forces de l’ordre. Le secrétaire exécutif de Sidya Touré dénonce cet acte et parle d’acharnement contre les adversaires politique d’alpha Condé.

C’est dans les environs de 4heures que  deux pic-kups de la police VA «lourdement armée »  ont fait irruption à la résidence privée de l’ancien Premier ministre Sidya Touré à la minière. Au domicile de Sidya Touré, les militants et responsables du parti sont tous venus apporter un soutien à leur président. Saikou Yaya Barry indixe le régime d’Alpha Condé: « Donc nous savons que c’est l’Etat qui a envoyé, en tout cas c’est des gens qui travaillent au service de l’État qui ont amené ces gens-là à ces heure induit pour s’attaquer à Sidya Touré. Donc moi je pense leur arrivée ici c’était l’intention de l’assassiner et pour mettte le pays dans une situation incontrôlable. Mais malheureusement ils se sont confrontés à des difficultés. Parce que quand ils sont rentrés dans la cour, il y avait plus de 200 jeunes qui sont dissimulés dans les fleurs dans sa cour. Parce qu’a l’approche de chaque élection nous décidons de sécuriser la résidence du président et sa personne. Et donc ça a été un étonnement pour eux de constater cela » déclare Saikou Yaya Barry membre du bureau politique du parti

Et de suivre: « Et dès leur arrivée, ils ont coupé le courant dans le secteur de la minière. Et nous avons un groupe électrogène qui s’allume automatiquement et a permis de les identifier. Et nous avons constatés qu’ils ont des armes extraordinaire. Ils étaient venus vraiment pour faire du mal. Mais vu ce monde ils ne pouvaient pas tirer. Parce qu’ils allaient avoir de carnage et ensuite eux-mêmes ce n’était pas sûr qu’ils allaient s’en sortir.(….) » a-t-il dit à notre rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée