RIPOSTE CONTRE LE COVID-19 EN GUINÉE: DES SOURCES RÉVÈLENT L’EFFECTIVITÉ DE LA DISPARITION MIRACULEUSE DE SIX MILLIONS DE DOLLARS AU PRÉJUDICE DE LA BANQUE MONDIALE

0

À en croire des sources proches de l’ANSS, du Ministère de la Santé et de certains partenaires de la Guinée, les points noirs de la riposte contre le coronavirus en Guinée porteraient sur :

– La hausse des projections sur le nombre de cas pour la Guinée courant mai 2020: neuf mille cas, rien que durant le seul mois de mai, sont annoncés par les experts. Ce sera un record en Afrique Subsaharienne, si rien n’est fait pour corriger les défaillances notoires actuelles

– 622 personnes détectées positives sont actuellement perdues dans la nature (refusent de venir au centre de traitement et L’Etat reste incapable d’user des moyens légaux pour les intégrer dans les dispositifs de prise en charge. Ce qui constitue une violation de l’état d’urgence sanitaire et de toutes les recommandations des partenaires de la Guinée

– La disparition miraculeuse de 6 millions $, destinés à la lutte contre le Covid 19. Ce montant est une aide de la Banque Mondiale, au titre de l’avance sur le plan de riposte présenté par le gouvernement. Cela explique d’ailleurs la vigilance de la Banque Mondiale, provoquant un tollé au sommet de l’administration guinéenne

– La guerre des clans continue de plus belle entre l’ANSS et le Ministère de la Santé

– L’un des gros problèmes reste toujours le dépistage, qui provoque en partie la saturation au niveau de la prise en charge. Parce que techniquement, plus le dépistage est rapide, plus de nouvelles personnes sortent de l’hospitalisation pour y admettre les nouveaux cas. C’est justement cette triste réalité qui a provoqué des remous au CTE de Donka Le jeudi, puisque beaucoup de patients étaient révoltés par la lenteur des tests

– Plusieurs personnes restent en hospitalisation, alors que pour l’essentiel, elles sont guéries, mais impossible de prendre le risque de les laisser partir avant les résultats des tests qui traînent toujours

Rassemblés par
Mandian SIDIBE
Journaliste exilé à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée