Retard dans l’installation des chefs de quartier : L’UDFG saisie la cour suprême (Avocat)

0
Le collectif des avocats du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG agissant au nom du leader de cette formation politique ainsi que les listes qui ont participé aux élections communales et communautaires  ont  saisi la cour suprême. Objectif, demander à celle-ci de rappeler le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation  de publier l’arrêté qui favorise l’installation des présidents de districts et des chefs de quartier conformément à l’article 100 du code électoral. L’information a été confirmée ce vendredi 02 Aout à Conakry par Me Salifou Béavogui un des membres du collectif des avocats du principal parti de l’opposition.
« Le recours est déjà pendant devant la cour suprême et nous attendront son examen parce que, imaginez qu’on a fait des élections et jusqu’à présent, les chefs de quartiers et présidents de districts conformément au code électoral n’ont pas été installés. Il (Bouréma Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation ndlr) aurait du prendre cette décision depuis longtemps conformément aux dispositions du code électoral ainsi que le code de collectivité local. Mais le fait de rester inactif jusque là, il nous oblige de saisir le juge administratif et nous pensons que les choses vont évoluées conformément a la loi » A déclaré Me Salifou Béavogui, un des avocats de ce collectif.
Moussa Moïse Keita.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée