Reprise des manifestations : « Nous devons mettre fin à la fanfaronnade du ministre de la sécurité », dixit Ousmane Gaoual

0
Certains opposants menacent de reprendre les manifestations de rue pour exiger une bonne organisation des élections législatives dans le délai. Face à cette menace, le ministre de l’intérieur et de la protection civile a profité de l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir le samedi dernier pour pour mettre en garde tout fauteur de troubles à l’ordre public. Pour Ibrahima Keïra, l’ordre public sera respecté coûte que coûte.
<<L’Etat assure la sécurité des personnes et de leurs biens. Soyez sûrs que toutes les libertés seront respectées. Mais tous ceux qui veulent troubler l’ordre public, trouveront les institutions de la République sur leur chemin. L’ordre public sera maintenu vaille que vaille, coûte que coûte…On ne peut pas nous intimider ou nous menacer. On ne peut pas non plus nous priver de l’exercice de nos libertés. Si nous demandons à aller au référendum, ceux qui ne veulent pas, peuvent voter non ou s’abstenir. Ceux qui veulent, vont voter ‘’oui’’. C’est une alternative qui est claire et c’est la règle de la majorité qui s’impose. Il n’y a pas de raison qu’on fasse la guerre entre nous», a prévenu le ministre de la sécurité.
Une déclaration qui n’est pas du goût de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo. Sur son compte Facebook, l’élu de Gaoual réplique en qualifiant la sortie du ministre de la sécurité et de la protection civile de « fanfaronnade ».
<<Nous devons poser une  limite à la fanfaronnade du ministre de la sécurité. 
Vivement les manifestations>>, soutien ce membre du bureau politique national de l’UFDG.
00224 620453597
Ouroury135@gmail.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée