Remise officielle des clés de 300 salles de classes, Alpha Condé reporte la cérémonie et surprenant l’assistance

0

Le président Alpha Condé reçu par les fondateurs de 7 écoles privées qui ont décidé de revendre leurs établissements scolaires à l’Etat pour en faire des écoles publiques ont été surpris de voir le chef de l’État annulé la cérémonie. L’acte s’est passé ce samedi 20 juillet 2019 à petit Simbaya.

 

Les organisateurs de cette cérémonie de remise des clés de 300 salles de classes s’attendaient à tous sauf un report de leur événement. C’était mal connaître le président Alpha Condé. Les fondateurs n’ont pas lésiner sur les moyens, tout était parfaitement bien préparer avant l’arrivée du chef de l’État. La mobilisation était au rendez vous, Alpha Condé est reçu tambour battant aux environs de 14 heures dans un établissemt scolaire construit par Hadja Ramatoulaye Sow fondatrice des institutions Amadou Dieng. Après la prestation des artistes, l’heure est au discours. Le premier est lu par le maire de la commune de Ratoma Issa Soumah. Il fait les elogés du président Alpha Condé et donne le nom du lycée qui abrite la cérémonie de remise des clés  » lycée professeur Alpha Condé ».

Le deuxième discours est celui de Hadja Ramatoulaye Sow porte parole des fondateurs, elle fait un discours très bref et quitte. Le ministre Mory Sangaré devait tenir le troisième discours, celui est appelé par le modérateur du jour mais hélas il a quitté plutôt que prévu.

Alors c’est autour du président Alpha Condé de monter et tenir son discours qui va clôre la cérémonie. Alpha Condé va remercier tout d’abord les organisateurs et puis dire sa détermination à faire de sorte que tous les enfants aient accès à l’éducation. En suite, à la surprise générale de tout le monde le président demande séance tenante aux organisateurs d’accepter de reporter la cérémonie pour permettre à l’Etat à travers le ministère de l’éducation nationale et des finances de terminer le processus de rachat des 7 établissements avant de passer à la remise des clés très prochainement. Il a en suite fait changer le nom du lycée qui porte son en disant : << je n’aime pas le culte de la personnalité>>. Le chef de l’État a profité pour faire un tour dans le quartier après la fin de cérémonie.

 

Mamadou Tanou Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée