Réduction du prix du litre du carburant : Dr Dansa demande à l’État de faire un effort supplémentaire

0

Le prix du carburant passe désormais à la pompe de 10.000 à 9.000 francs guinéens à compter de ce mercredi 1er Avril. 

Les acteurs de la société civile pensent que l’État pouvait diminuer plus que ces 1.000 francs guinéens. C’est le cas de président du Conseil National des Organisations de la Société Civile de Guinée (CNOSCG) que cette décision est mal accueillie par la population.
« Je ressent une sorte d’insatisfaction globale de la population par rapport à l’effort qui est fait. Le gouvernement doit être à l’écoute de sa population, parce que si des pays libéraux ou même des pays ultralibéraux ont décidé de venir au secours des familles, je ne vois pas pourquoi un pays social-démocrate ne peut pas faire mieux que ces pays libéraux. Je pense que les 1000 francs qui ont été réduit sur le prix du carburant ne sont pas très bien accueillis par la majeure partie de la population. Cette fois-ci, cette pensée est unanime à tous les niveaux, à tous bords politiques, ils estiment être insignifiant en raison de la conjoncture économique », a souligné Dr Dansa Kourouma
Plu loin, le leader du CNOSCG indique qu’en raison de l’état d’urgence sanitaire avec ses conséquences désastreuses, le gouvernement guinéen devait faire des efforts pour réduire d’avantage le litre du carburant à la pompe pour faciliter la vie des citoyens.
«L’État doit faire plus d’efforts, parce que l’urgence sanitaire a des conséquences sur les entreprises mais aussi sur les pauvres. Et comme les pauvres vivent au dépend des riches, il faut que les conditions soient créées pour ne pas que la chaine de production et surtout le système de transport ne soit pas affecté. C’est pourquoi la décision doit être bien murie et l’État doit faire un effort supplémentaire de réduire encore d’avantage le prix du carburant à la pompe. Que la communication soit aussi transparente pour reconnaitre les économies qui sont réalisées pour savoir quelle est la chaine de distribution à cet stade là », a souhaité Dr Dansa Kourouma.

 MoïseRamaFils pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée