Ratoma : Le CLJ présente un document de plaidoyer pour l’intégration des préocupations des jeunes dans les PDL et PAI

0

 

Le Conseil local des jeunes de Ratoma a présenté, hier jeudi 08 octobre, un document de plaidoyer auprès des autorités communales, pour l’intégration des préoccupations des jeunes dans le Plan de Développement Local. C’est un travail qui s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la participation des jeunes femmes et hommes à la bonne gouvernance. Un projet qui cible les 20 communes les plus conflictogènes de la Guinée.

Dans tout pays, la jeunesse constitue le principal levier du développement. Sa marginalisation dans les instances de décision à la base, est un frein pour tout processus développement socio-économique auquel peut aspirer un peuple. « Le constat révèle que la faible représentativité des jeunes ; 15 à 35 ans qui, constituent 44,1% de la population globale dans les instances de gouvernance et la faible prise en compte de leurs besoins dans les programmes de développement constituent l’une des principales causes de violences et d’instabilité dans la plus part des villes du pays » peut-on lire dans ce document.
C’est à partir de ce constat que le consortium d’agences onusiennes (UNFPA, UNICEF et UNESCO) avec l’appui financier du fonds des Nations pour la Consolidation de la Paix, a initié le projet d’appui à la participation des jeunes à la gouvernance dans les 20 communes les plus conflictogènes de la Guinée. « Après la mise en place du Conseil Local des Jeunes (CLJ), une série de formation pour renforcer les capacités de ses jeunes membres en matière de gouvernance locale et d’engagement citoyen, le Conseil Local des Jeunes a été appuyé par le projet pour l’organisation des groupes de discussions qui ont permis de recueillir les besoins de leurs pairs dans les 34 quartiers de la commune. L’ensemble de ces besoins recueillis et documentés ont été soumis à l’appréciation de monsieur le maire et son équipe qui s’est solennellement engagé à les intégrer dans le Plan de Développement Local et le Programme Annuel d’Investissement 2020 » mentionne Alpha Idy BALDE président du Conseil Local des Jeunes de Ratoma

Il faut noter que ce document de plaidoyer présente l’ensemble des préoccupations collectées auprès du Conseil Local des Jeunes et du Conseil communal avec l’implication de toutes les parties prenantes. Parmi ces préoccupations, le CLJ note entre autres : « le manque d’emplois décents; le manque d’infrastructures de sports et de loisirs; L’insuffisance des centres d’incubation; l’insuffisance des services sociaux de base (Ecoles, Centre de santé, marché…); l’absence de centres d’apprentissage de métiers pour les jeunes» a-t-il listé.

En ce qui concerne la commune de Ratoma, les jeunes recommandent : « L’accompagnement des jeunes dans l’obtention d’un’ emplois décents ;
La construction d’infrastructures de sports et de loisirs en faveurs des quartiers qui ne disposent pas et la rénovation; La construction d’écoles, de centres de santé, de marchés, … l’équipement et la valorisation de l’existant pour améliorer l’accès de la population en général et les jeunes en particulier aux services sociaux de base ».

Par ailleurs ils s’engagent à : « Contribuer davantage à l’assainissement des espaces publics ; Contribuer à la promotion de la paix et la résolution des conflits à travers des campagnes de sensibilisation et l’instauration d’un cadre de dialogue permanent. Assister les personnes vulnérables en organisant des activités à caractère humanitaires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée