Quand test les leaders de l’UFDG seront devant le doyen des juges ? La réponse avec un des ses avocats

0

Les opposants Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah et Étienne Soropogui, Ibrahima Chérif Bah seront entendu par le doyen des juges d’instruction du Tribunal de Première Instance de Dixinn, ce lundi 30 novembre 2020.

poursuivis pour des faits qualifiés de « fabrication, acquisition, stockage, détention et usage d’armes légères et de guerre, détention de munition, menaces, et associations de malfaiteurs » dans les zones de Kakimbo, Wanindara, Cimentérie Fôfômèrè et Lambanyi Canadien ces opposants continuent à purger leur peine à la maison centrale de Conakry. Dans un entretien accordé à notre rédaction ce vendredi Maître Alsény Aissata Diallo, un des avocats de la défense indique ces opposants du troisième mandat seront devant le doyen des juges individuellement. « Le doyen des juges d’instruction va les entendre sur le fond à partir du lundi. C’est au tribunal de première instance de Dixinn. Il commencera à les entendre individuellement. Nous sommes optimistes parce que c’est une affaire politico-judiciaire. Nous sommes rassurés que le droit sera dit. Ils finiront par recouvrir leur liberté », a-t-il déclaré.

Reste à savoir si cette audition pourrait permettre à ces opposants de recouvrer leur liberté provisoire. Wait and see….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée