Province : Lancement des travaux de bitumage des voiries de Kerouané

0

Le président Alpha Condé poursuit sa randonnée à l’intérieur du pays. Accompagné de Mousatpha Naité ministre des travaux publics, il a procédé ce lundi 10 décembre à kerouané au lancement des travaux de construction et de bitumage de la voirie de kerouané long de 5 km et  du pont sur le fleuve Milo.

Après l’étape de mandiana ; le président guinéen et sa suite étaient ce lundi 10 décembre 2018 à kerouané. Il a procédé au lancement des Tavaux. Trois chantiers sont ouverts dans cette préfecture ‘’ le premier chantier c’est le pont de 85m de long qui sera réalisé sur le fleuve Milo, le deuxième chantier, c’est la voirie urbaine de kerouané, long de 5 à 8 km. Nous allons aussi entamer la construction de la route Kankan vers Kerouané. Mais nous allons commencer par réaliser les 32 km qui viennent à Sana pour nous permettre d’amorcer les 140 km qui nous amènent à Kerouané ‘’ déclare Moustapha Naité  le ministre des travaux publics.

A kerouané le projet qui tient plus à cœur des citoyens est celui de la construction du pont sur le fleuve Milo. Long de 85 m ce pont est financé par les bailleurs de fond et l’Eta Guinéen. La durée d’exécution des travaux est de 18 mois.  Ce pont va relier la préfecture de Kerouané à la sous-préfecture de Banankoro, Car Sur le fleuve milo, seul un bac vieux de 60 ans qui assure la traversée. La mise en place d’un pont sur ce fleuve aura un impact positif sur le quotidien des citoyens de cette partie de la guinée a fait remarquer Damou Kanté préfet de Kerouané ‘’ cet ouvrage  désenclavera les sous-préfectures de Banankoro, Sibidi Baro, Soronbaya et reliera les préfectures de Kissidougou et Macenta ‘’ indique-il

‘’ Il permettra également aux agriculteurs de la commune urbaine de cultiver sans souci leurs champs  en majorité situés sur l’autre rive ‘’ poursuit –il.

Alpaha Condé s’exprimant dans la langue du terroir s’en est pris à certains cadres de son parti qui selon lui sont des opportunistes. Il a également annoncé la restructuration de sa formation politique en remplaçant les anciens par des jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée