Porte-parolat du CPP: Aliou Condé met les choses au clair 

0
Si le collectif des partis politiques (CPP) se retrouver à nouveau ce lundi 17 janvier 2022 pour trouver un porte-parole, cette question continue de diviser pour le choix de Cellou Dalein Diallo a ce poste. Abordant sur cette actualité, le secrétaire général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a mis les choses au clair. 
A en croire Aliou Condé, le poste de porte-parolat sera en rotation. Pour lui, le choix de Cellou Dalein Diallo a se poste ne veut pas dire qu’il est le patron de l’organisation. « Une organisation doit avoir une tête. Mais cette cette tête qu’on a adopté  c’est tournant. Ce n’est pour tout le temps. C’est tournant pour trois mois. Chaque trois mois, il y a une disciple de deux coalitions qui montent. C’est de cela qu’on a parlé. Ce n’est pas de s’approprier. On ne s’approprie pas de l’organisation. Mais ce qu’il y ait au moins un répondant à l’extérieur. On dit que le président Cellou Dalein Diallo vient porter la parole des actes que nous avons pris en commun. Les consentis que nous aurions développer de ce qui les chargé de communiquer et de traduire si vous voulez pour l’extérieur par rapport à toutes les personnes qui travaillent avec nous. Et qui seront amenés à discuter et travailler avec nous. C’est ça le rôle du porte-parole. Il (Cellou Dalein) n’est pas le président. Il n’est pas le grand patron de l’organisation. Il ne décide pas» a déclaré l’ancien député de la huitième législature chez nos confrères de Djoma dans l’émission  » on refait le monde ».
Par ailleurs, le président de l’UFR Sidya Touré annonçait tôt ce matin que le collectif  »n’avait besoin ni de président, ni de chef de file, ni de porte-parole permanent ». C’est pourquoi, il dit n’est pas emballé pour le choix porte à Cellou Dalein Diallo a ce poste. Aux dernières nouvelles, le président de l’UFDG a été maintenue comme porte-parole du collectif

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée