Participation de l’armée dans le maintien de l’ordre : Des jeunes de l’axe s’opposent

0

Des citoyens de l’axe  et des responsables de jeunes de la route le prince s’insurgent contre la présence de l’armée dans les opérations de maintien de l’ordre et dans la lutte contre la criminalité à Conakry et particulièrement sur cette partie de la Capitale. Ils l’ont fait savoir ce mardi 20 novembre 2018. Ils trouvent cette présence non justifiée.

Depuis ce mardi 20 novembre 2018, on remarque la présence les force de l’ordre sur les grands carrefours de la capitale et sur les points stratégiques de l’Axe. A chaque 20 ou 30 minutes Une équipe armée circule dans les deux sens. Une situation qui préoccupe Ousmane Diallo citoyen du quartier Soloprimo ‘’ depuis hier nous avons entendu le communiqué dans les médias. Et ce matin nous remarquons ce va et vient des forces armée vraiment ça nous inquiète. C’est psychose totale chez nous les citoyens ‘’ indique–t-il.

L’opération n’est pas que la journée, mais la nuit aussi. Ousmane Diallo redoute des exactions de ces agents ‘’ le plus souvent ils ne sont pas là pour sécuriser les citoyens, c’est pour les violenter ; les dépouiller, prendre tout ce que l’on a. parfois on préfère  aller vers les bandits que de croiser les agents ‘’ déclare notre interlocuteur.

Ibrahima Aminata Diallo, le président de la plateforme de jeunes leaders de l’AXE pour la démocratie et le développement s’oppose à cette décision. Il estime qu’on aurait dû construire des écoles et des hôpitaux avec l’argent qu’on dépense pour déployer ces agents armés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée