Ousmane Gaoual Diallo : « La démocratie tourbillonne dans le crâne rasé du ministre Bourema Condé ! »

0

Un rappel une localité, un peuplement humain, ou encore une zone peuplée est une entité territoriale de taille indéterminée ou non, incluant au moins un site d’habitation permanent ou temporaire d’une communauté. Une localité est incluse dans une circonscription administrative plus importante, dont elle peut éventuellement être le chef-lieu.

Maintenant regardons la décision du ministre qui dit en substance «…les partis politiques d’observer et de faire observer par leurs représentants, et ce conformément aux articles 106, 107 et 108 du Code pénal portant sur les dispositions communes aux réunions, cortèges et défilés, le principe d’interdiction de cortège d’une localité à une autre en dehors des périodes de campagne »
Notons que cette déclaration s’adresse aux partis politiques donc le FNDC n’est pas concerné.
Il faudrait au préalable définir l’espace entre deux localités. C’est-à-dire entre un secteur/district/commune… non habité.

Ensuite, à partir de combien de voitures dans une file parle-t-on d’un cortège ?
Doit-on mettre les barrages de contrôle en rase campagne ou à l’entrée des villes ?
Quelle distance doit être entre deux voitures pour éviter d’être dans un cortège etc. ?
Au fait c’est quoi un cortège politique ?
Juste pour essayer de comprendre les interconnexions des neurones dans le cerveau d’un ministre zélé du
Ouf c’est trop compliqué je sors de ce crâne !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée