Nouvelle constitution: Le message d’Etienne Soropogui à Alpha Condé.

0
A la tête d’un mouvement en gestation appelé Directoire Provisoire du  »mouvement nos valeurs   Commune », l’ancien Directeur des opérations de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Etienne Soropogui estime que le débat sur le changement de la constitution  est dangereux pour la nation. Rencontrer ce vendredi 16 Aout a son domicile privé à Lambangny par Googa224.info, il n’a pas manqué de le signifie.
« Nous nous pensons que ce n’est pas un troisième mandat, nous pensons que ce qui est entrain d’être fait, ce débat est dangereux pour la stabilité et la paix du pays ce débat sur une nouvelle constitution. Parce que l’objet ultime est de permettre à ce que le Président Alpha Condé fasse un mandat à vie et nous pensons que cela est- totalement inacceptable » A fait remarquer Etienne Soropogui.
«  Nous refusons de nous s’assoir avec les promoteurs d’un mandat à vie, le débat pour nous est important dans un environnement démocratique et nous nous interdisons de nous associer à tout débat. Il y’a des questions qu’on a clôt, il n’ya plus de débat sur ces questions là. Qu’ils arrêtent de prendre des gens pour des cons (Excuse de sa part pour l’expression). Révision constitutionnelle ou nouvelle constitution pour permettre un système de royauté en Guinée… Il faut quand même respecter le peuple de Guinée » estime Etienne Soropogui avant de s’adresser de façon directe au locataire de Sékhoutoureyah.
« Ce que je dirai à Alpha Condé, on peut ne pas l’aimer  car nous sommes des adversaires politique, mais il a un parcours qui est respectable. 40 ans de combat, de lutte politique, ce sont nos ainés de loin, je crois qu’il ne dois pas trahir cela en prenant des petits raccourcis, instrumentalisés par des petites personnes qui n’ont pas compris le sens du combat qu’il a mené pour l’amener à sortir par la petite porte de manière ridicule et honteuse à ce stade. Ce qu’on dit à Alpha n’est ni bon pour lui, ni bon pour la Guinée » A prévenu l’ancien commissaire de la CENI.
A noter que le lancement officiel de ce Directoire Provisoire du mouvement ‘’Nos Valeurs  Communes’’ est prévu le 15 Septembre à Conakry en attendant l’obtention de l’agrément pour être un parti politique au niveau du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.
Moussa Moïse Keita.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée