Nouvelle antenne du FNDC a l’intérieur du pays : C’est pour mieux contraindre les dirigeants actuels à renoncer a ce coup d’État constitutionnel ( Sekou Koundouno)

0
Dans un communiqué diffusé dans les  medias  ce mercredi 05 juin 2019, le Front National pour la Défense de la Constitution élargi ses forces à l’intérieur du pays a compté de ce jeudi 06 juin 2019. Avec cette action il compte renforcer ses activités dans le but de contraindre toute velléité d’une nouvelle constitution. Joint par notre soins le responsable des stratégies et de la planification de cette plate forme dit que le but rechercher est de mieux répondre aux aspirations du peuple à travers cette installation, plus loin Sékou Koundouno martèle que le front n’est pas du tout inquiété de la menace de plainte qu’aurait évoqué certaines personnalités qu’ils ont cité dans le rapport publié comme étant des promoteurs d’un troisième mandat.
Le Front National pour la Défense de la Constitution n’entend pas baisser les bras dans sa lutte contre toute violation de la constitution permettant à Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Pour ce faire, il entend mettre en place ses antennes à Mamou, à Manéyah et à Siguiri nous a confié son responsable des stratégies et de la planification
« Nos sommes actuellement dans une phase de structuration très avancée ou des équipes sont entrait de travailler afin de renforcer du point de vu technique et opérationnel les différentes antennes du FNDC tant a Conakry qu’a l’intérieur du pays pour une meilleure coordination des différentes activités dans le cadre d’empêcher toute tentative de coup d’État constitutionnel » A expliqué Sékou Koundouno.
« En claire, c’est pour mieux contraindre les dirigeants actuels à renoncer à ce coup d’État constitutionnel qui est pour nous une démarche suicidaire et démoniaque. Mais c’est aussi rassurer le veillant souverain peuple de Guinée que nous sommes à mesure d’empêcher cette démarche anticonstitutionnelle qui pourrait sans doute provoquer des crises qu’aucun bon guinéen ne souhaite » Souligne t- il
Dans sa lutte ; le Front National pour la Défense de la Constitution a récemment publié le nom de vingt (20) personnalités sensées être des promoteurs d’un coup d’État constitutionnel. Ces personnalités à leur tour comptent saisir la justice pour diffamation. A ce propos, Sékou Koundouno se dit serein et pas inquiété.
« Ils peuvent porter plaint contre le FNDC et je vous rassure que dans les minutes qui suivent le Front répondra à la plainte devant les juridictions compétentes(…) Cette question au niveau du FNDC est un non-événement car on y pense pas, on y rêve pas, nous sommes sur nos actions opérationnelles. Ceux qui veulent porter plainte contre le FNDC, peuvent le faire » insiste Sékou Koundouno.
Concluant, il déclare que rien ne sert  à entretenir un débat qui n’existe pas car la constitution est claire sur la question d’une quelconque modification. Un mandat, renouvelable une seule fois.
Moussa  Moïse Keita.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée