Ministres économiques guinéens se félicitent de la riposte contre la COVID_19

0

Les ministres budget, du Plan et de la coopération, de l’économie et des finances étaient face aux médias ce jeudi 10 décembre 2020 par présenter la Loi des finances rectificative 2020-2021 et le Fonds Monétaire International (FMI) qui a approuvé les cinquième et sixième revues du programme économique et financier de la Guinée appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC).

Les prévisions de recettes de 2021, s’élèvent à 23 400.32 Milliards de FG, contre 21 364.14 dans la Loi de Finances rectificative de 2020, soit une hausse de 9.53%. Même si la pandémie mondiale du coronavirus a affecté l’économie guinéenne, le gouvernement du Dr Ibrahima Kassory Fofana reste satisfait de son plan de riposte. « Le taux d’inflation a affaibli alors qu’on avait projeter, l’augmentation des prix de transports de denrées alimentaires. Tous ces éléments ont été réduits à la baisse. Le taux de l’économie Guinéenne avait prévu une grande résilience au cœur de cette pandémie, principalement au secteur minier et agricole. Deuxième élément, les récettes collectées n’ont pas atteint les prévisions judiciable. Au plan du riposte pandémique du COVID-19 mise en place par le gouvernement introduit des mesures d’absorption provoquée par le Coronavirus, sur le plan sanitaire, sociale, et économique. Pour financer ces interventions, le gouvernement s’est appuyé sur ces propres moyens. Après l’intervention des bailleurs de fonds  notamment le FMI, la banque mondiale, l’Union européenne, et la banque africaine de développement » se félicite le ministre de l’économie et des finances Mamady Camara.

Et d’ajouter l’objectif de ce programme annuel convenu avec le fonds monétaire international. « L’objectif majeur c’est de mise en œuvre les mesures favorisant le développement durable de notre pays. C’est ce programme qui vient de prendre fin au mois de décembre 2020. Durant cette période de trois ans, le programme a fait l’objet d’aucune revue avec permission technique. En raison de la pandémie, les directeurs des programmes ont été convenus sur le déroulé du 23 septembre 2020 au 6 octobre 2020. C’est à ce titre de deux dernier revu que le dossier de notre pays a été examiné favorablement le 09 décembre 2020 » a-t-il conclu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée