Ministre de la sécurité: Ousmane Sankhon, DCPAF intérimaire limogé par son ministre

0
Après madame Fatoumata Yarie Soumah au ministère de la justice et de droit de l’homme, Ousmane Sankhon est la deuxième personnalité à être limogé au sein du gouvernement de la transition. Nommé, il  y a environ deux mois au poste de Directeur par intérim de la police de l’Air et des frontières, le commissaire divisionnaire a été révoqué des ces fonctions avec effet immédiats ce lundi 03 Janvier 2022 par le ministre de la sécurité et de la protection civile Bachir Diallo. 
 
Le désormais, l’ex-DCPAF intérimaire est accusé d’avoir procédé à des écrasements de passeports moyennant d’une forte somme d’argent. C’est raison pour laquelle Ousmane Sankhon a été limogé par Bachir Diallo. Puisque la procédures d’écrasement de passeports est géré par le ministère de la sécurité et de la protection civile. Depuis le début de l’opération des passeports biométriques, les guinéens vivants à l’étranger notamment l’Europe, USA, et Asie continuent de garder leur mal en patience. Une fois ces passeports écrasés, de nouveaux peuvent leur être établis, à l’intérieur desquels une ou des données des détenteurs sont modifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée