Mandat d’arrêt émis contre koundouno: « c’est pour faire taire toutes les voix discordantes» (Dalein)

0
Le mandat d’arrêt international émis contre Sékou Koundouno ne laisse pas indifférent ses collègues membres du FNDC. Pour le président de l’UFDG, le responsable de stratégie et planification du FNDC est victime d’être  »intraitable contre le troisième mandat d’Alpha Condé et sa mauvaise gouvernance ». 
C’est pourquoi Cellou Dalein Diallo estime que c’est une  » instrumentalisation de la justice par le chef de l’État ». « Le mandat d’arrêt international émis contre Sékou Koundouno du FNDC et rendu public ce 25 août, est une énième instrumentalisation de la justice par Alpha Condé pour tenter de museler l’opposition et faire taire toutes les voix discordantes, notamment celles qui combattent son troisième mandat illégal et sa mauvaise gouvernance.
Sékou Koundouno étant un militant intraitable de cette double cause, je lui apporte mon soutien et ma solidarité.» a-t-il écrit sur sa page Facebook.
Il faut rappeler qu’il est poursuivi pour des faits ‘’d’associations de malfaiteurs, incendie volontaire, troubles à l’Etat par le massacre, la dévastation ou le pillage, participation à un mouvement insurrectionnel et menace par le biais d’un système informatique ». Des faits prévus et punis, selon le doyen des juges d’instruction près tribunal , par les articles 74, 510, 560, 565 du code pénal et la loi L/2016/037 AN.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée