Mandat d’arrêt contre koundouno: « C’est pire qu’une diversion » (Sanoh)

0

Après plusieurs mois de silence, le coordinateur du Front national pour la Défense de la Constitution est sorti de son confort. 

Abdouraymane Sanoh a évoqué le mandat d’arrêt international émis contre Sekou Koundouno responsable des stratégies et planifications du front anti-3M. Pour lui, c’est l’expression d’une  »fébrilité » du pouvoir de Conakry. « C’est pire qu’une diversion, c’est plutôt l’expression d’un agacement et d’une fébrilité au niveau du système. Ils ont voulu imposer par la force le troisième mandat au peuple d’abord, ça ne peut pas tenir, mais, en même temps, on ne peut effrayer personne avec ces actes qui consistent juste à distraire.», a-t-il déclaré chez nos confrères de RFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée