Maison centrale: en grève de la faim, Mamady Onivogui  est ‘’amaigri’’ (Me Bea)

0

L’activiste de la société civile Mamady Onivogui observe depuis une semaine une grève de la faim dans sa cellule à la maison centrale de Conakry.

Reconnu coupable pour des « menace de nature à porter atteinte à l’intégrité à travers un système de cybercriminalité » par le tribunal de  première instance de Dixinn au mois d’avril dernier, le leader du mouvement « Elazolaga » a été condamné à un an de prison ferme et au paiement de 30 millions de francs guinéens. D’après l’avocat du prisonnier, son client est ‘’très affaibli’’ par ce refus de manger, en guise de protestation pour l’organisation de son procès en appel. « Mamady Onivogui le leader du mouvement Elazologa est amaigri et complètement fatigué par la grève de la faim qu’il a déclenchée avec d’autres clients. Il réclame son procès en appel et c’est ce que nous exigeons », a lancé Me Salifou Béavogui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée