Madic quitte la politique: «je suis à terre»

0

Récemment gracié par le Chef de l’État après avoir passé plus de huit mois en prison, Mamady Condé alias Madic 100 frontières à rejoint le Canada la semaine dernière où il vivait avant son incarcération. Mis en quarantaine dès son arrivée au Québec, Madic 100 Frontières a brisé le silence et a réaffirmé sa position quant à la suite de sa carrière politique par le biais d’une vidéo qu’il a diffusée sur sa page Facebook.

C’est l’une des vidéos les plus suivies et partagées sur le réseau social Facebook cette semaine. L’ancien opposant a fait savoir les raisons qui l’ont poussées à quitter le navire politique. Jusque-là très proche de Cellou Dalein Diallo, le blogueur guinéen Madic 100 Frontières annonce que  » ça été un honneur, un privilège et un grand plaisir d’avoir accompagné Elhadj Cellou Dalein Diallo  » lors des dernières élections présidentielles qui ont conduit au président de l’UFDG à un troisième échec face au chef de l’État Alpha Condé.
« Ça me vient du fond du cœur, je ne le regrette pas. Les membres du bureau exécutif, Son Excellence Elhadj Cellou Dalein Diallo, ma demande aujourd’hui et à la jeunesse guinéenne, je veux mettre fin à toute activité politique. Elhadj Cellou Dalein Diallo, un message qui va être accompagné par une lettre que j’ai déjà faite, que je vais soumettre à la section de Québec, dont je suis le secrétaire général, qui va soumettre au fédéral de Montréal, Pethel. Mr le Président Elhadj Cellou Dalein Diallo, l’arrêt de mes activités politiques c’est tout simplement parce que ma petite famille ici a besoin de moi. Je suis très jeune pour le moment pour continuer à prendre ce lourd fardeau, je ne suis pas prêt à abandonner ma famille parce que ça ne va pas avec le combat.  Ainsi je vous demande aujourd’hui très humblement, très sincèrement, et je vous garantis aussi que tout ce qui est confidentialité à votre égard et à l’égard du parti, je vais toujours rester loyal, humble et serein»  a-t-il promis.
Plus loin, le Guineeo-Canadien invite à l’ancien chef de file de l’opposition d’accepter son arrêt dans les activités politiques pour des raisons entre autres: « Pour la première fois je vais dire je suis fatigué, épuisé, je suis à terre. Un an d’absence au Canada, j’ai un autre combat à faire, c’est de me remettre debout parce que je suis à terre. Je ne vais pas rentrer dans les détails Elhadj Cellou Dalein Diallo. Ça a été un honneur de vous servir, ça a été un grand plaisir de passer ces moments exceptionnels auprès de vous. Peuple de Guinée ce n’est pas de vous abandonner, de vous laisser tomber, peut-être un jour viendra, Dieu va me donner d’autres moyens, d’autres capacités de répondre à vos appels. Mais aujourd’hui je vous demande de me laisser me reposer, me reconstruire, de prendre soin de ma petite famille ici, parce que c’est une grande responsabilité et je ne veux pas faillir. J’ai été confronté à beaucoup de choses, beaucoup de problèmes familiaux que je ne peux pas divulguer sur les réseaux sociaux » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée