Lutte contre la migration irrégulière: Formation de 100 jeunes à travers le programme INTEGRA à Conakry.

0
100 jeunes de la tranche d’âge de 18- 35 ans vont bénéficier les prochains jours d’une formation en Agent de Prévention et de Sécurité cela pendant trois (3) ans à l’Agence du Service Civique d’Action pour le Développement (ASCAD). La formation des ces jeunes rentre dans le cadre de la mise en œuvre du programme INTEGRA / PNUD pour le recrutement, la formation et l’insertion socioprofessionnelle de 1000 jeunes dans le temps. L’initiative est du ministère de la jeunesse et emploi jeune avec le partenariat de l’Union Européenne et l’Anabel. La  cérémonie de lancement officiel de cette première cohorte a eu pour cadre ce lundi 19 août les locaux de l’Ascad situés dans l’enceinte du Camp Alpha Yaya Diallo dans la commune de Matoto. 

Représentant le ministre de la jeunesse et emploi jeunes, Ramatoulaye Camara cheffe de cabinet dudit département s’est réjoui du lancement de ce projet
<< Le ministère de la jeunesse et emploi jeunes se réjouit et félicite le PNUD et l’ASCAD pour le démarrage officiel du processus d’intégration de la première cohorte de 100 jeunes qui bénéficieront de la formation et de l’insertion en qualité de salariés dans la filière prévention et sécurité. Le ministère de la jeunesse et emploi jeunes dans une logique de synergie et de coordination avec les autres acteurs a pour rôle de promouvoir l’employabilité des jeunes c’est-à-dire de contribuer à la création des conditions et à la définition des stratégies d’accueil des jeunes sur le marché de l’emploi. La tenue de cette formation vient combler les attentes du gouvernement en terme du renforcement des capacités des jeunes afin de leur permettre d’acquérir des connaissances en développement humain >> déclaré t – elle
Créée depuis  2011, l’Agence du Service Civique d’Action pour le Développement a déjà identifiée une première cohorte de 100 jeunes pour leur formation et insertion en qualité de salariés dans la filière APS. Général Amadou Doumbouya Directeur de ce service explique comment cette formation se déroulera
<< C’est une formation à la citoyenneté qui va durée trois (3) à cinq(5) selon le niveau des jeunes que nous avons par rapport à leur niveau d’étude et une formation professionnelle qualifiante pour neuf(9) mois de durée. Et après, nous les amenons vers les entreprises partenaires à l’agence pour leur insertion. Et aujourd’hui je suis vraiment fière de vous dire que l’agence est avec un taux d’insertion qui  avoisine les 85%, pour moi, ce n’est pas rien c’est beaucoup car les jeunes qui sortent du système aujourd’hui trouvent du travail, c’est ce que nous avons comme plus vallut >> a préciser le  Directeur général de l’ASCAD.
Quand au représentant résident par interime du Programme des Nations-Unies pour le Développement ce programme permet surtout de lutter contre la migration clandestine en premier lieu qui touche la couche juvénile
<< La Guinée fait partie du groupe de pays qui ont été retenus pour bénéficier du financement du fond fudiciaire de la Valette de l’Union Européenne pour soutenir les initiatives dans les pays, faire en sorte que la jeunesse puisse avoir des opportunités d’emplois. D’abord se former à un savoir c’est-à-dire  respect des règles morales et citoyenne. Faire en sorte qu’ils aient( les 100 jeunes ndlr) des compétences et des attitudes pour exercer des professions dignes  de leur permettre d’avoir des ressources à travers un emploi descent. Et faire en sorte aussi que l’économie guinéenne puisse bénéficier de ses bras les plus actifs a travers sa jeunesse. A soutenu Éloi Kouadio 4.
Le parcours d’insertion se décline en trois (3) grandes phases qui sont la  formation, l’insertion et le suivi post- cursus.
Moussa Moïse Keita.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée