L’IRDED dénonce la spoliation des propriétés des particuliers par les cadres

0

L’Institut de Recherche de la Démocratie et le Développement (IRDED) a animé une conférence de presse ce mardi, 03 décembre 2019 sous le thème : << La spoliation des propriétés des particuliers par des cadres : l’exemple émouvant de Mme Diaraye BARRY, et MmeMamadama KEITA>>.

D’entrée, maître Thierno Souleymane Diallo a précisé qu’il y a beaucoup d’innocents qui sont victimes de spoliation.

À cette conférence, deux familles devraient témoigner devant les hommes et femmes de médias, mais contre toute attente, la deuxième famille a été contrainte de ne pas venir sous l’effet des pressions.

Dans son témoignage, Ibrahima Keïta relate :

<< J’ai reçu un monsieur nommé Issiaga Condé qui est venu devant ma cour pour me dire que ma concession appartient à sa femme Kadiatou. À la Cour d’Appel, il (Issa Condé ndlr) parvient à obtenir un arrêt lui concédant ma maison. Toujours par le biais de la corruption, Issiaga Condé est parvenu à obtenir un nouveau arrêt de la Cour Suprême sans que mon avocat ne soit informé. Avec son huissier, ils sont allés prendre une pickup de la police pour débarquer chez moi à cinq heure du matin en tirant du gaz lacrymogène et des balles réelles. Ils ont cherché à arracher les portes et fenêtres, mais grâce à l’aide des voisins, ils n’ont pas pu le faire>>, a-t-il raconté.

L’avocat d’Ibrahima Diakité a pour sa part indiqué<< qu’il n’y a jamais eu d’assignation au niveau de la Cour d’Appel de Conakry. Ce qui me surprend, c’est quand la quatrième chambre de la Cour Suprême rend un arrêt de façon sécrète sans passer par l’avis d’audience. C’est par lettre que j’ai été informé qu’il y a eu un arrêt de la Cour Suprême, même les avocats de la partie civile n’était pas au courant>>, précisé Me Thierno Souleymane Diallo.

Ibrahima Diakité et son avocat Me Thierno Souleymane Diallo ont profité de l’occasion pour demander aux personnes de volonté qui peuvent s’impliquer dans ce dossier à s’impliquer pour éviter à l’avenir des incidents regrettables.

 

Amadou Oury Barry pour googa224.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée