Libération de Mohamed Touré : le PDG_RDA cherche 300.000 dollars

0

Depuis plus de 2 ans qu’il a été reconnu coupable, avec son épouse, des faits d’esclavagisme, Mohamed Touré croule encore sous les verrous d’une prison américaine aux États-Unis. Un tribunal dans l’État du Texas les avait tous deux condamnés à une peine de 7 ans de prison, assortie d’une amende d’environ 300.000 dollars USD. 

 

Dans le souci donc d’accélérer le processus de libération du couple, le Parti Démocratique de Guinée – Rassemblement Démocratique Africain (PDG-RDA), avec à sa tête le Secrétaire Général par intérim Oyé Béavogui, envisage de lancer une collecte de fonds afin de réunir l’amende.

 

 

Joint par Mediaguinee ce samedi 7 août 2021, le camarade Oyé Béavogui a déclaré que déjà plusieurs personnes se seraient engagées à leur venir en aide.

 

« Effectivement, à ce jour, il y a toujours le problème du camarade Secrétaire Général Mohamed Touré qui urge aux États-Unis. Et nous qui sommes au niveau du parti, et bien entendu avec le soutien du peuple de Guinée nous comptons agir conséquemment pour trouver une issue favorable afin que le couple Touré puisse être libre. C’est vrai, nous avons sollicité de la part du gouvernement, du Chef de l’État de s’impliquer davantage pour que le couple Touré puisse recouvrer sa liberté. C’est une peine de 7 ans assortie de conditions et donc une amende de 300.000 dollars USD à payer. Et à partir du moment où ce montant va être payé, ça pourra accélérer le processus de libération du couple Touré. Et au-delà de la sollicitation que nous avons lancée à l’endroit du gouvernement, nous-mêmes, nous comptons nous impliquer activement pour faire une collecte de fonds afin que ce montant soit transmis à Hadja Andrée Touré pour qu’elle puisse payer pour que le camarade Mohamed Touré puisse être libre. Nous avons eu des engagements des personnes qui ont manifesté leur volonté d’agir en ce sens là en Europe, aux États-Unis, ici en Afrique et en Guinée. Et je crois qu’avec ça, on aura fait le mieux. Donc au jour d’aujourd’hui, c’est ce que nous comptons lancer comme campagne de collecte de fonds », a-t-il confié.

 

Rappelons qu’il y a deux mois, le PDG-RDA avait sollicité, via un courrier, l’aide du gouvernement guinéen, notamment celle du chef de l’État pour le paiement de la caution. Jusqu’à aujourd’hui, le courrier est resté sans réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée