Les femmes du FNDC exigent au régime d’Alpha Condé la fin de l’impunité

0
Les femmes du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) sont sorti en masse dans la rue ce mercredi, 23 octobre 2019. Vêtues en blanc et des pancartes en mains, ces femmes sont sorti pour exiger du régime d’Alpha Condé de mettre fin aux répressions sanglantes  et meurtrières mais aussi sanctionner les coupables lors des manifestations.
Du rond-point de Hamdallaye en passant par la Bellevue jusqu’au point de chute à l’esplanade du stade du 28 septembre, on peut lire sur les banderoles et les feuilles que tiennent les manifestantes: « Arrêtez de tué nos enfants> », « Justice pour nos morts »;  » Libérez nos enfants ».
Prenant part à la marche, la journaliste et présidente de l’ONG F2DHG Moussa Yéro Bah demande à ce que l’impunité s’arrête en Guinée.

<<C’est sont des jeunes qui perdent la vie pendant dans ces manifestations. Ce sont des jeunes qui ont moins de 30 ans. Vous avez des lycéens et collégiens, et personne n’a été tué dans la rue, mais dans leur concession. C’est inadmissible entre guinéens, il faudrait qu’on sache s’arrêter. Il faut que l’impunité s’arrête en Guinée ; sinon, on ne pourra pas s’en sortir parce que le fait de tuer des innocents radicalise les gens », a-t-elle précisé.

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée