Les comptes des anciens dignitaires gelés: « il est normal…et qu’on arrête de se victimiser»

0
Plusieurs comptes publics des membres gouvernement déchu ont été gelés au l’endemain de la prise du pouvoir par le groupement des forces spéciales le 05 septembre dernier. Dans un entretien qu’il a accordé à la presse nationale ce weekend, le colonel Mamadi Doumbouya affirme que décision est impersonnelle. 
 
S’agissant du cas particulier de l’ancien intendant du chef de l’État déchu Kabinet Sylla dit Bill Gates, le président de la transition est très ferme. « Souvent on se trompe de sujets ! Moi, je ne vise personne. Nous sommes arrivés et nous sommes en train de faire l’état des lieux et je pense que c’est normal. Nous faisons cet état des lieux pour savoir où nous avons pris la machine et savoir ce que nous allons légués pour ceux qui viendront derrière nous. Il y a des personnes qui ont eu des responsabilités publiques et je pense qu’il est normal de leur demander des comptes. Il faut tout de même savoir que personne n’est au-dessus des lois » a-t-il dit.

Par la même occasion, le Colonel Mamadi Doumbouya insiste sur la reddition des comptes pour tout gestionnaire de la chose publique.« Souvent chez nous, quand on veut faire des choses, les gens cherchent toujours à faire la victimisation. Moi je pense que ma détermination est totale là-dessus. Nous avons besoin de changer de mentalité par rapport aux sujets publics. Ce sujet concerne tout le monde. Quand vous avez occupé des responsabilités, vous devriez quand-même pouvoir rendre compte sans se victimiser. Ma vision ne sera jamais personnelle. C’est une vision qui est globale. Cela veut dire qu’il faut qu’on se concentre sur l’essentiel et qu’on arrête de brouiller les choses », a-t-il déclaré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée