L’élection du président des Etats-Unis d’Amérique (Par Mamadi 3 KABA)

0

Le Président des Etats-Unis d’Amérique est élu pour un mandat de quatre (4) ans renouvelable une fois au suffrage universel indirect.
L’élection comporte quatre étapes dont deux politiques et deux constitutionnelles. Les Primaires et les Conventions Nationales des Partis visent la désignation du candidat et se font au sein des partis politiques (étapes politiques) ; l’élection des Grands Electeurs et la désignation officielle du Président sont prévues dans la Constitution et ont pour but l’élection du Président de la République Fédérale (étapes constitutionnelles).

L’élection des Grands Electeurs se déroule le mardi qui suit le premier lundi du mois de novembre.
Au nombre de cinq cent trente-huit (538), les Grands Electeurs sont élus au suffrage universel direct au scrutin de liste majoritaire à un tour par le corps électoral américain tout entier.
Le nombre de Grands Electeurs pour chaque Etat Fédéré est égal à son nombre de Représentant au Congrès (Députés et Sénateurs). Le Congrès est composé de 535 dont 435 Députés et 100 Sénateurs.
Depuis 1961, les trois Grands Electeurs supplémentaires sont élus par le District de Columbia (Territoire fédéral où se trouve la capitale la Capitale Washington).

Les Grands Electeurs sont en général des notables dont la loyauté est assurée au parti. C’est en ce sens que leur mandat se transforme en mandat impératif. Avant d’être élus, ils indiquent le nom du candidat pour lequel ils voteront.
La désignation officielle du Président se déroule le premier lundi qui suit le second mercredi de décembre. Le candidat qui obtient la majorité absolue des 538 Grands Electeurs est élu Président de la République Fédérale, soit 270 voix.
Dans l’hypothèse où aucun candidat n’obtiendrait la majoritaire absolue du vote des Grands Electeurs, c’est la Chambre des Représentants (Députés) qui élirait le Président et le Senat, le Vice-président (Article 2, section 1 de la Constitution).
Le Président élu entre en fonction le 20 janvier qui suit.

Le Président et le Vice-Président sont élus en même temps. Le Vice-président est en principe le second immédiat et le remplaçant automatique d’un Président empêché. Ainsi de remplacement en remplacement, les Etats-Unis peuvent être dirigés par des nommés.
En effet, en 1972, le Président Nixon avait été élu avec Spiro Agnew comme Vice-Président. Ce dernier, accusé de corruption, donne sa démission en octobre 1973 et le Président Nixon désigne à sa place Gerald Ford. L’année suivante (1974), Nixon démissionne à son tour à la suite de l’affaire du Watergate. Gerald Ford devient automatiquement Président et désigne Rockefeller comme Vice-Président.
Ainsi, de 1974 à 1976, les Etats-Unis étaient dirigés par des nommés et non des élus. Ce qui revient à dire que : « Chaque système politique a ses faiblesses ».

Conakry, le 03 novembre 2020
Mamadi 3 KABA
Chargé de cours de Droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée