Le procès Mohamed Bangoura, Fodé Baldé contre l’agent judiciaire de l’État reporté à jeudi prochain

0

Le procès qui oppose l’agent judiciaire de l’État au journaliste Mohamed Bangoura et Fodé Baldé de l’UFR a été reportée à jeudi prochain. Pour cause l’avocat de la défense Me Salifou Béavogui est en déplacement.

 

 

C’est à la demande des avocats des prévenus que l’audience de ce mercredi a été reportée. Raisons évoquées, l’absence d’un des leurs qui serait présentement hors Conakry. L’avocat de la partie civile ayant bien reçu la notification de la demande de report était venu au TPI de Kaloum juste pour s’assurer du respect de la dite demande. L’audience est donc renvoyée à ce jeudi 1er août, date du début de la vacance judiciaire. Mais pour l’avocat de la partie civile, cela n’a aucun inconvénient pour la tenue du procès :<<les vacances judiciaires c’est vrai ça commence le premier août mais ça ne veut pas dire que aucune audience ne doit être reconnue. Si les parties surtout la défense estime qu’elle est en mesure de plaider un dossier le premier août donc la moindre des choses c’est d’être disponible et nous nous le sommes comme toujours>>. Mohamed Bangoura, journaliste à mosaïque Guinée et Fodé Baldé, membre de l’UFR sont les deux poursuivis dans cette affaire. Ils sont accusés d’injures, de diffamations, production, diffusion et mise à disposition de données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique ou à porter atteinte à la dignité humaine et autres charges. Tout cela contre le président de la République représente par l’agent judiciaire de l’État. Il était prévu dans l’audience de ce mercredi d’entamer les plaidoiries des deux parties :<<nous nous sommes prêts comme d’ailleurs a la dernière audience, nous avons exprimé notre souhait de plaider le dossier parceque nous avons tous les éléments qui puissent nous permettre de développer et démontrer au tribunal pourquoi nous partie civile et en quoi les infractions reprochées aux prévenus sont établies>>. L’avocat de la défense qui était présent au TPI n’a pas accepté de se prêter aux questions des journalistes.

 

Mamadou Tanou Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée