Le pouvoir politique guinéen ne tient qu’à un fil

0

Le système politique guinéen à besoin d’une purge !

Le pouvoir politique guinéen ne tient qu’à un fil, mais un fil solidement tenu par des hommes et des femmes prêts à tout. Oui des hommes et des femmes qui magnifient l’ethnocentrisme politique, le clanisme, le clientélisme et en nous imposant un pouvoir hégémonique voire un parti hégémonique du nom de RPG et dont le seul objectif était le retour du pouvoir politique guinéen dans les mains d’un groupe restreint, éthniciste, c’est-à-dire les seuls habilités à détenir le pouvoir politique guinéen.

Car pour eux la perte du pouvoir en 1984 fût trop douloureuse et c’est pourquoi sans gêne dans ce pouvoir actuel, on y retrouve les anciens rebelles, les anciens putschistes. Bref on y trouve tout ce qui est horreur, condescendance, maléfique, radical, capables de nous ramener le régime du parti unique à l’image de celui de leur idole Sékou Touré.

Ils aspiraient au pouvoir, non pas pour renverser des abus, mais pour en créer d’autres plus graves et subtiles. Aujourd’hui ils font alliance avec les anciens dignitaires du régime militaire de Conté, habitués de tels pouvoirs maléfiques pour pouvoir massacrer sans gêne tous ceux qui ne pensent pas comme eux ou ne sont pas de leurs classe restreinte.

En effet ce genre de personne ne peuvent pas croire à un combat politique. Que le peuple de Guinée chante, écrive, parle, résiste rien ne doit changer. La politique pour eux est juste une sorte de spectacle marionnette. Il s’agit d’une classe restreinte de personnes qui ne représente pas le peuple de Guinée, qui néanmoins est déterminée depuis 61ans à imposer sa propre loi, sa propre forme de lutte à la société guinéenne, car pour se protéger contre le sursaut de la masse, il peuvent s’appuier sur l’armée, la police et la gendarmerie qui n’ont jamais été républicaine en Guinée. Et c’est en cela ils sont sûrs de continuer à approfondir la division, la haine, le désordre, le chaos, la léthargie pour continuer à écraser et duper le peuple.

Et tant que cette classe restreinte avec son système politique fondé sur la déshumanisation, le mensonge, le conflit perdure en Guinée, la paix générale ne saurait être atteinte.

Seul le renversement de ce système politique, avec un flambeau de la révolution, seule la lutte de masse ouverte sans domination du peuple et la république permettront d’empêcher la pérennisation de ce régime et son triomphe sur la nation guinéenne.
Les guinéens conscients sont donc appelés maintenant à porter d’Est en Ouest du nord au sud le message de la révolution et de la paix. Faire la fine bouche ne sert à rien, il faut y aller en refusant de recevoir quoi que ce soit de ce pouvoir politique.

De toute façon l’ordre semble aller de lui même et il sera bientôt remplacé….

Et la Guinée a besoin d’un leadership avec une formule magique et surtout avec droiture afin de pouvoir purger ce système politique moribond.

Quand à moi je reste attachée à ma liberté de création et mon indépendance, et je ne voudrais rien recevoir du pouvoir politique actuel, ni d’aucune autre classe politique.

Aissatou Chérif Balde la politique autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée