Le PDG-RDA répond le cardinal: « le mensonge venant d’un homme religieux de votre trempe est d’une extrême gravité et d’une indignité sans précédent» 

0
Dans son homélie de la Messe pour la paix, l’unité, la réconciliation et la prospérité de la Guinée, ce mercredi 29 décembre 2021, le cardinal Robert Sarah a indiqué que la restitution des villas Syli et la rebaptisation de l’aéroport international de Conakry ce sont des décisions d’une « gravité énorme ». Pour lui, le domaine abritant les villas Belle vue est une propriété de Dieu et de l’église.
Le secrétaire général par intérim du PDG-RDA réfute ses allégations et parle  de  » mensonge ». « Monsieur Robert Sarah, n’instrumentalisez pas l’église catholique, elle n’est pas synonyme de confusion et de mensonge. C’est déshonorant, décevant et même révoltant qu’une personnalité morale en l’occurrence Robert Sarah s’invite dans le débat relatif à l’aéroport international Ahmed Sékou Touré et la restitution des cases de bellevue à la famille du Président Ahmed Sékou Touré.  j’avoue qu’en tant combattant de la liberté et de la dignité africaine, l’Église catholique de par son histoire traîne beaucoup de casserole dans son entreprise d’envahissement et de domination des Peuples, autrement dit des crimes contre l’humanité. Cette sortie contreversé du Sieur Robert Sarah est à la fois humiliante et déshonorante pour les fidèles catholiques de Guinée » fustige Oyé Beavogui.
Par ailleurs, l’ex député de la neuvième législature poursuit en ce terme: « Monsieur Robert Sarah, le mensonge venant d’un homme religieux de votre trempe est d’une extrême gravité et d’une indignité sans précédent, sans oublier l’ingratitude dont vous faites montre quant à votre émancipation à l’église catholique par le biais du programme d’africanisation des cadres prônés par le Président Ahmed Sékou Touré. L’expropriation dont vous faites allusion ne concerne exclusivement que le bâtiment des missionnaires, bâtiment qui abrita L’Ecole nationale du Secrétariat et de la magistrature après l’accession de la Guinée à l’indépendance. Pour ceux qui ne savent pas, il s’agit du bâtiment qui fait face à l’aile droite des cases de bellevue, derrière la route, tout prêt du siège de l’ex ambassade de la Sierra Leone. Pour cause d’utilité publique, nous ne regrettons pas cette décision parce qu’en réalité elle a servi à former les premiers secrétaires et les premiers auditeurs de justice de la Guinée indépendante » a-t-il rappelé.
A en croire Oyé Beavogui : « S’en prendre à la première Dame, l’icône Hadja Andrée Touré, est pour nous la suite logique de la haine et de l’instrumentalisation de l’église catholique de Guinée par Robert Sarah contre la famille politique et biologique du Président Ahmed Sékou Touré, ceci dans l’affaire Raymond-Marie Tchidimbo, un autre traitre à la patrie africaine de Guinée dans la perfide agression impérialo-portugaise du 22 novembre 1970».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée