Le gouvernement guinéen envisage de confiner les leaders du FNDC à leurs domiciles le 14 octobre !

0

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a prévu d’organiser des séries de manifestations en Guinée et à l’étranger le lundi, 14 octobre prochain.

A en croire l’ancien directeur général de la radio Planète, la gouvernance du président Alpha Condé a mis sur écoute les leaders du FNDC et tenterait même de l’accuser de tentative de coup d’État.

<<Ces leaders d’opinion sont déjà victimes de filatures et de mises sur écoutes téléphoniques. Le gouvernement veut les accuser de tentative de Coup d’État. Seulement, voilà que des sources dignes de foi révèlent que nombre d’hommes en tenue ne seraient pas disposés à exécuter les consignes de répression données pour empêcher tout rassemblement dans les lieux publics le 14 octobre 2019>>, a écrit Mandian Sidibé sur son compte Facebook.

Plus loin, le journaliste exilé à Paris ajoute : <<Alpha Condé qui voulait voyager le samedi est en train d’être dissuadé par la hiérarchie militaire, au motif que « le moment est grave ». Des émissaires de la Communauté internationale ne sont pas à exclure dans les prochaines heures. Même si la manifestation n’a pas lieu à la date indiquée, le régime est déjà atteint d’une violente diarrhée. Des surprises désagréables pourraient s’inviter dans le camp du régime>>, précise t-il.

Mandian Sidibé termine son écrit en disant que des extrémistes du régime dictatorial d’Alpha Condé ont alors intérêt à se ressaisir. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée