L’ANAD et le FNDC pourvoyeurs de près de 2 000 prisonniers politiques en Guinée dont certains sont à la morque et dans les hôpitaux.

0

L‘ANAD et le FNDC pourvoyeurs de près de 2 000 prisonniers politiques en Guinée dont certains sont à la morque et dans les hôpitaux.En ajoutant aux 4 375 prisonniers enregistrés en octobre 2019, les arrestations et détentions de Novembre 2019 à Décembre 2020, nous estimons aujourd’hui à plus de 5 000 le nombre de prisonniers en Guinée dont plus de la moitié en détention provisoire sans jugement et plus de la moitié sont des prisonniers politiques.
A ces statistiques incroyables, il faut ajouter malheureusement ceux qui sont morts directement sur le champ de bataille dans le grand Conakry, en Guinée Forestière, au Fouta Djallon et dans le reste du pays mais aussi les exilés et réfugiés politiques qui sont séparés de leurs familles.
Ce qui veut simplement dire que l’infraction la plus commise par les Guinéens dépuis 2010 est celle  » de vouloir la démocratisation de leur pays et le respect du droit de leurs concitoyens à la vie, à la liberté, à la sûreté et au vote à travers des élections libres et transparentes « .
Parmi ces quelques 2 500 prisonniers politiques, l’Alliance Nationale pour l’alternance et la Démocratie (ANAD- branche politique de la lutte pour, l’Alternance la Démocratie, l’État de droit et le DROIT DE VOTE en Guinée) et le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC- branche sociale et société civile pour la Démocratie et l’État de droit) sont quasiment les plus grands pourvoyeurs de prisonniers politiques entre 2019 et 2020 dont les plus célèbres aujourd’hui en prison ou la morque sont :
1.Roger Bamba ( UFDG, membre de l’ANAD, à la morque)
2. Foniqué Manguè Oumar Sylla ( FNDC)
3.Madic100 ( UFDG, membre de l’ANAD)
4.Ismaël Condé ( UFDG, membre de l’ANAD)
5. Mamaly Wonivogui (UNAD Guinee à travers la Troisième Dynamique- membre de l’ANAD)
6.Ousmane Gaoul Diallo (UFDG- membre de l’ANAD)
7.Étienne Soropogui (Valeurs Communes- Membre de l’ANAD)
8.Ibrahima Chérif Bah(UFDG- membre de l’ANAD)
9.Abdoulaye Bah (UFDG- membre de l’ANAD)
10.Cellou Baldé (UFDG- membre de l’ANAD).
Le plus grand nombre de procès étant politique, seul le courage individuel, l’indépendance et l’union sacrée des juges « justes », gendarmes et agents de la police judiciaire pourront aider la Guinée à sortir de ce cercle vicieux de la politisation à outrance de l’environnement de nos prisons car la lutte de l’ANAD et du FNDC est loin de connaitre une fin vu l’âge, la détermination, la formation et le profile local et international des acteurs ( activistes politiques , sociales et de la société civile et avocats ) de ces deux grands mouvements de lutte pour l’Alternance, la Démocratie et des droits fondamentaux et libertés publiques.
La Lutte pour faire du droit de vote( à travers des élections transparentes et la reconnaissance de la vérité impitoyable des urnes) une réalité de gouvernance de la Guinée prendra le temps qu’il faut, certains combattants comme.Roger Bamba y perdront leur vie, certains comme Elhadj Sow y seront torturés, certains y perdront leur boulot …. mais la lutte va continuer car ce chemin de vérité pour l’égalité de chances pour tous est un passage obligé car chacun pris isolement est sensible à l’injustice et à l’arbitraire.C’est pourquoi,le cas malheureux du parcours du pauvre combattant Roger Bamba doit être une école pour chacun de nous combattant de la démocratie et des droits fondamentaux.
C’est pourquoi nous demandons aux juges et aux forces de défense et de sécurité de libérer les prisonniers politiques et donner nos droits de vote pour enfin décider de qui doit nous gouverner.
Le budget mis à leur disposition par nos impôts et nos ressources naturelles n’est pas pour financer la perte de nos vies et de notre droit de vote ou pour protéger nos bourreaux mais pour la protection de nos vies, de notre liberté, de notre bonheur, de notre sécurité et nos droits fondamentaux et libertés publiques dont le droit de vote et de manifester pacifiquement et librement nos joies et nos colères.
La lutte continuera et le renforcement de notre unité et notre organisation aidera.
Keamou.Bogola HABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée