La route Coyah-Farmoriah: Le PM sur le chantier et exige le respect du délai butoir 

0
Comme il a annoncé ce weekend lors de l’interview accordée aux médias locaux Premier ministre en compagnie des ministres des Infrastructures et des Transports et celui de l’Aadministration du Territoire a visité ce mardi 25 janvier sur le chantier de la route Coyah Farmoriah (Forecariah) dans la région administrative de Kindia
La reconstruction de cette transversale Coyah-Farmoriah située vers à la frontière sierra-leonaise s’inscrit dans le cadre du programme d’aménagement des routes et de facilitation du transport au sein de l’union du fleuve Mano. Un programme reparti à deux niveaux: l’un Coyah-Dandayah long de 35,40 km et l’autre Dandayah-Farmoriah de 39,60km financé par la Banque Africaine de développement (BAD), l’Union européenne et l’État guinéen à hauteur de 257.551404.839 GNF pour une durée de 24 mois allant du 20 mai 2020 au 19 mai 2022.
Le premier ministre a pour objectif de s’enquérir la réalité de l’avancement des travaux de cette route qui va démarrer deux ans. Devant le ministre en charge des infrastructures, Mohamed beavogui a insisté auprès de la société Henan Chine sur la nécessité du respect du délai butoir qui s’achève le 19 mai 2022. Il a également rappelé à l’entreprise la nécessité de l’utilisation des entreprises locales pour la sous-traitance et le respect des normes de qualité de cette route.
De son côté, le ministre Mory Condé, rassure au premier ministre que des instructions ont été données aux autorités locales notamment les préfets des deux localités de Coyah et Forecariah afin de sécuriser les installations et appuient des équipes pour faciliter la sécurisation des installations. Pour le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation cela permettra de faire avancer les travaux pour respecter le délai de mars.
Ce n’est pas tout ! Le ministre des Infrastructures et des Transports estime que l’insuffisance d’équipements, le manque d’effectif et d’organisation du travail seraient la cause du retard. C’est pourquoi, Yaya Sow, il a recommandé à la société Henan Chine de corriger ces faiblesses afin d’achever les travaux avant l’hivernage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée