La France dénonce la situation sensible en Guinée, le ministre guinéen Mamadi Touré réplique

0

Mercredi dernier lors de son passage à l’Assemblée nationale de son pays, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a dit que:

« Nous sommes aujourd’hui particulièrement soucieux de la situation en Guinée, et nous appelons à l’apaisement. Et nous sommes très attentifs avec nos partenaires à l’apaisement en Guinée. C’est la situation la plus sensible aujourd’hui ; l’engagement du président Alpha Condé a demander une réforme de la constitution ne paraît être obligatoirement partagée, ni par sa population, ni par ses voisins… », a-t-il déclaré.

Un (01) après cette déclaration du patron du Quai Dorsey, c’est le ministre des Affaires Étrangères de la Guinée qui réplique dans un langage diplomatique. Dans un communiqué lu à la RTG, télévision d’État ce jeudi, 16 janvier 2020, Mamadi Touré réplique en ces termes:

« La République de Guinée, respectueuse de la souveraineté de tous les Etats, reconnaît les droits de tous les peuples tout monde, de faire le choix de leur avenir et de décider de leur destin, tout comme ouverte au débat et à la contradiction propre à la démocratie.

La Guinée reconnaît à chacun de ses citoyens et à d’autres le droit et la liberté de donner leurs points de vue sur n’importe quel sujet qui ne peut faire unanimité dans aucun pays et dans aucune société démocratique.

Dans le respect de lois qui la régissent, la République de Guinée rassure tous ses partenaires que ses choix tiendront comptes dans la transparence et l’équité dans la volonté du peuple, seul souverain de ses engagements internationaux », a-t-il martelé.

Ces différentes sorties médiatiques viennent prouver d’avantage que la Guinée et la France ne partagent pas le même point de vue sur la modification de la constitution en Guinée et l’éventuel 3ème mandat pour le président Alpha Condé décrié par la grande majorité de son opposition réunit au sein du FNDC.

jusqu’où vont s’arrêter les escalades verbales entre la Guinée et la France ?

À suivre!

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée