Koubia: La gendarmerie est en manque de véhicules pour la sécurisation des populations

0

Situé à environ 500 kilomètres de la capitale Conakry, Koubia est l’une des 5 préfectures de la région administrative de Labé. Elle couvre une superficie de 2800 Km2 pour une population estimée à 106698 habitants. Cette localité est l’une des préfectures les plus isolées de la République de Guinée. Même les services administratifs sont en souffrance. La gendarmerie territoriale de cette préfecture en est une illustration parfaite. Cette gendarmerie vie dans un véritable calvaire. Elle est en manque criard de logistique. Elle n’ a même pas un seul ordinateur. Elle ne dispose pas de véhicule de commandement. A à celà s’ajoute le manque d’agents pour bien sécuriser les personnes et leurs biens. Selon nos informations, l’effectif de cette gendarmerie est en dessous de 10 agents. Donc cette population est dans un état de sécurité incertain.

 A encroire nos interlocuteurs, pour déférer un présumé auteur d’une infraction ou d’un crime à Labé, ils sont obligés d’utiliser les transports en commun avec tout le risque que cela comporte. Selon toujours notre source, parfois les chauffeurs refusent d’embarquer à bord de leurs véhicules des prévenus par peur des représailles. Dans ce cas, la gendarmerie est obligé de passer par des particuliers qui proposent un prix exorbitant.
Pour aller rechercher ou interpeler d’une localité à une autre, les présumés coupables d’infractions ou de crimes, cette gendarmerie utilise des motos.
Ce manque d’effectif et de moyens  logistiques n’est pas sans conséquences. Pour certains citoyens, cette situation fait en sorte que le cambriolage des boutiques, le viol et parfois des meurtres se multiplient à Koubia.
Le haut commandement de la gendarmerie nationale direction de la justice militaire devrait venir au secours de cette gendarmerie pour qu’elle puisse bien protéger les personnes et les biens des habitants de cette préfecture.
 En attendant la réaction du haut commandement de la gendarmerie nationale direction de la justice militaire, la gendarmerie territoriale de Koubia continue de garder son mal en patience.

 

Mamadou Mouctar Sylla, depuis Koubia pour googa224.info 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée