Kankan sous haute tension : Des concessions, des boutiques… incendiées !

0

Le Nabaya bascule dans la violence, nonobstant les appels au calme. Depuis hier Dimanche 11 octobre, des échauffourées sont enregistrées entre partisans de l’UFDG et du RPG. Des boutiques, des magasins, des engins roulants et même des concessions, sont incendiés, sous les yeux impuissants des victimes.

Joint par notre rédaction, Néné Fatoumata Barry, en peu de mot, confie : « J’habite avec ma famille au quartier Mobil. Ils sont venus nous attaquer. Ils étaient avec des agents en uniforme, qui procédaient à des tirs. Ils ont incendiés notre maison et beaucoup d’autres maisons et de boutiques», regrette notre interlocutrice.

Au quartier Bordeaux, secteur 5, des actes de violences ont été aussi enregistrés : « Ce matin, après les violences d’hier, les jeunes de l’UFDG ont voulu répliquer en tentant de faire des barricades. Et l’autre camp ne s’est pas laissé faire. Donc, il y a eu des échauffourées entre les deux groupes. Et la situation s’est vraiment envenimée. Au moment où je vous parle je suis avec mon cousin et sa famille. Dans le secteur 5 au quartier Bordeaux, ils ont incendiés leur maison. Mais depuis hier, ce qui se passe ici, c’est vraiment grave », a laissé entendre Mamadou Aliou Barry.

Il faut souligner, même si, aucun cas de mort n’est enregistré pour le moment, de nombreux blessés et de dégâts matériels, sont à déplorer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée