Justice : 8 mois de prison pour Ibrahima Sory Camara

0

Le président de la cour d’appel de Conakry a condamné ce jeudi Ibrahima Sory Camara, communicant du parti UFDG à 8 mois de prison ferme au et paiement d’une amende de 2 millions de franc Guinéen. Cet arrêt réduit la peine de 18 mois requis contre lui en première instance. Une décision saluée par les avocats des deux parties.

Ce feuilleton judiciaire tire à sa fin. Après avoir été condamné au mois de mars derniers au tribunal de première instance de kaloum pour offense, injures et outrages au chef de l’Etat, ses avocats avaient fait appel et ce jeudi Ibrahima Sory Camara a été situé sur son sort. Ses avocats crient à la victoire’’ quand on vous condamne à 18 mois d’emprisonnement en première instance vous relevez appel, vous arrivez à la cour d’appel on ramène la peine à 8 mois je pense que c’est une victoire, c’est une grande victoire pour nous se réjouit Maitre Salif Beavogui

‘’ La cour d’appel à constater que c’est le prévenu qui a relevé appel et la cour d’appel a constaté que la première peine était exagérée, la cour d’appel a constaté qu’il fallait faire revenir la peine à son captons possible. C’est pourquoi mon client a été condamné à 8 mois au lieu de 18 mois’’ estime-t-il

Au cours des plaidoiries, les avocats de la partie civile ont sollicité la confirmation de la décision déférée. Mais  La cour s’est prononcée autrement’’ Nous pensons que le droit a été dit. Certes la cour s’est montrée un peu plus clémente à l’égard du prévenu, nous pensons que les 8 mois d’emprisonnement  servirons non seulement  au prévenu et pourra être un moyen d’intimidation’’ indique pour sa part  Lancey 3 doumboya l’avocat du président condé

Ibrahima Sory Camara est en prison depuis mars 2018, selon son avocat il sera libre le 23 Novembre 2018. Il lui reste donc une vingtaine de jours à passer à la maison centrale de Conakry.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée